Bonjour et bienvenue sur MoveToAsia.com. MoveToAsia est un site dédié aux jeunes diplômés, retraités, étudiants, travailleurs en recherche et même entrepreneurs qui souhaitent s’expatrier en région Asie du Sud-Est.

Quel que soit votre profil aujourd’hui : si vous êtes intéressé par un séjour de plusieurs mois en Asie, MoveToAsia.com vous proposera des conseils et avis issus d’expériences personnelles d’expatriés au travers de guides pratiques, newsletters et vidéos pédagogiques sur des sujets précis.

Guillaume Rondan – Movetoasia.com : interview

Je m’appelle Guillaume et suis le créateur de ce blog et cette chaîne Youtube. Cela fait maintenant 6 ans que je vis à l’étranger en Asie du Sud-Est. J’ai commencé par une expérience de 6 mois au Cambodge pour enfin poser mes valises au Vietnam.

Sébastien Tissier, un ami expatrié a réalisé une interview où on parle d’expatriation, de la vie au Vietnam. Je vous invite à regarder cette vidéo pour en découvrir plus sur mon travail et le projet Movetoasia.com:

Entrepreneur dans le domaine du marketing et expatrié en Asie depuis plusieurs années, j’ai décidé de créer ce blog afin de partager avec vous les astuces, les retours d’expérience et les informations utiles pour toute personne qui aspire à venir vivre en Asie du Sud-Est. Cela passe par des informations publiques disponibles sur ce même site, des vidéos YouTube présentant notamment des interviews de jeunes francophones et d’expatriés habitant en Asie du Sud-Est, ainsi qu’une newsletter privée dans laquelle j’aborde les informations plus sensibles ou personnelles qui ne peuvent pas être partagées publiquement.

Articles de presse et journaux parlent de Guillaume Rondan et de movetoasia.com

En plus de rejoindre cette newsletter privée, vous trouverez sur le site des guides à télécharger, des guides numériques que je vous envoie personnellement en fonction des thématiques et questions que vous pourriez avoir : plans d’actions étape par étape pour trouver du travail, comment bien réussir votre expatriation ou encore les meilleurs conseils pour les retraités.

Réponses à 85% des questions qu’on m’a posé. Obtenez votre propre exemplaire.

Ces guides sont des feuilles de route contenant des listes d’actions à suivre issues d’expériences de vie d’expatriés vivant en Asie du Sud-Est.

Contactez l’équipe Movetoasia.com

Vous souhaitez rentrer en contact avec nous ? Vous avez des besoins particuliers et problématiques sur lesquels vous voulez être accompagnés pour éviter les pièges, prendre des raccourcis et bénéficier d’une expérience sur différents sujets liés à la création de business en Asie, les finances, l’investissement et bien plus …

📝 Remplissez le formulaire de contact ci dessous 👇

Vos informations resteront privées et nous permettent de vous fournir une réponse personnalisée.

  • Questions
  • Informations

Votre situation actuelle et besoins

Ecrivez ci-dessous :

Vos informations

Votre nom

Votre e-mail

On répond de manière personnalisée à chaque demande de contact, s’il se passe quelques jours avant de recevoir une réponse, c’est normal! Soyez patient, la réponse arrivera dans votre boite e-mail.

L’Asie du Sud-Est : Thaïlande, Cambodge, Vietnam

Dans le terme Asie du Sud-Est, sont inclus ces trois pays : la Thaïlande, le Cambodge et le Vietnam. À ce jour, le blog ne traite pas encore des autres pays tels que le Laos, la Birmanie, la Malaisie ou tout autre pays de cette région d’Asie. Après avoir voyagé ou habité de nombreux mois dans les trois pays mentionnés en premier, j’ai décidé de me focaliser sur ces derniers afin de pouvoir couvrir un panel de sujets et de préoccupations qui concernent les expatriés désirant s’installer dans ces pays.

Rencontre French Tech: innovation, création d’entreprise et business au Vietnam

Aujourd’hui le Cambodge le Vietnam et la Thaïlande constituent 3 pays très attrayants pour les jeunes francophones qui souhaitent se lancer dans une aventure à l’international ou bien des retraités qui désirent s’installer dans ces pays pour plusieurs années. Pour illustrer le propos, Stéphanie Do, députée et présidente du groupe d’amitié France-Vietnam a d’ailleurs souligné l’innovation et les synergies qu’il est possible de trouver entre les entreprises françaises, telles que Gameloft, et le Vietnam.

Les préoccupations de jeunes à la recherche d’un emploi, d’entrepreneurs désireux d’ouvrir une antenne à l’étranger, ou de retraités qui souhaitent acheter un terrain ou un appartement pour leurs vieux jours ne sont pas les mêmes.

C’est pourquoi MoveToAsia est né: pour informer les expatriés qui souhaitent s’installer en Asie, et pour couvrir un ensemble de sujets connexes à ces différents types de personnes tels que la recherche d’un appartement, l’installation, la couverture santé et les visas, par exemple.

Informations à destination des expatriés

En général nous rencontrons trois types d’expatriés au Vietnam, au Cambodge et en Thaïlande :

vivre en asie : vietnam, cambodge et laos
Vivre en Asie du Sud Est : Vietnam, Cambodge ou Laos
  1. Il s’agit principalement de retraités qui ont travaillé toute leur vie en France, en Belgique ou en Suisse et qui s’expatrient plusieurs années en Asie du Sud-Est pour bénéficier d’un coût de la vie favorable, de la douceur du climat ou à la suite d’un précédent voyage qui les a enchantés.
  2. Le second type : les jeunes diplômés avec ou sans diplômes qui souhaitent acquérir une première expérience de travail à l’étranger et bénéficier de l’essor considérable et du dynamisme de cette région d’Asie.
  3. Enfin les entrepreneurs et porteurs de projet qui souhaitent s’ouvrir sur les marchés de la région d’Asie. Un restaurant, un hôtel, l’importation ou l’exportation des produits, ainsi que toute autre création d’entreprise à l’étranger. Cette région du monde bénéficie d’un plein emploi, d’une croissance de pratiquement deux chiffres ainsi que d’une classe moyenne qui possède de plus en plus de pouvoir d’achat.

Ces expatriés rencontrent des problématiques à surmonter les premiers mois après leur arrivée en matière de santé (trouver une assurance santé internationale), de logement (s’installer dans un quartier attrayant et qui corresponde à leur goût), de fiscalité (savoir comment payer ses impôts, déclarer sa résidence, s’acquitter d’éventuelles taxes sur des investissements dans son pays d’accueil ou pays d’origine). Le compte bancaire et l’argent (transfert d’argent depuis l’étranger, utilisation de carte de crédit performante qui minimise les frais) sont aussi des problématiques qui reviennent souvent et de nouveaux services permettent de considérablement améliorer cela.

Un besoin particulier ? Téléchargez mon guide qui couvre de nombreux sujets d’expatrié

MoveToAsia.com : s’expatrier pour changer de vie

L’expatriation a été un point pivot dans ma vie : j’ai décidé de quitter la France lorsque mon activité d’indépendant commençait à bien décoller. M’expatrier m’a permis de faire face à différents challenges qui m’ont énormément appris sur un plan personnel et professionnel.

Se retrouver dans un environnement dont on ne maîtrise pas la langue et les codes de vie au quotidien et qui peuvent même paraître bizarres quelque fois nous permet d’évoluer énormément. On ne focalise plus sur ce que la société, l’éducation et notre vision « à la française » nous ont dicté depuis tout petit. Être confronté à de nouveaux challenges, devoir adapter ses points de vue et perspectives nous fait définitivement prendre de la hauteur sur ce qu’on souhaite vraiment accomplir dans notre vie.

Réseau d’entrepreneurs francophones expatriés en Asie du Sud Est

Changer de vie doit souvent passer par des choix radicaux comme changer de pays, de travail et même de relation pour certains. S’expatrier permet aussi de rencontrer plus facilement des gens aux parcours atypiques qui ont fait des choix totalement différents de la norme et des modèles de vie à suivre. Au cours de ces années, j’ai pu par exemple croiser :

  • des entrepreneurs nomades et minimalistes, ayant réduit leurs possessions pour se sentir plus libres
  • des chefs d’entreprises qui ont tout plaqué en France pour commencer une nouvelle aventure à l’étranger
  • des jeunes retraités (« early retired ») qui ont fait le choix à 40 ou 45 ans de partir habiter à l’étranger après avoir construit par eux-mêmes leur retraite (notamment via l’investissement)
  • des jeunes cadres dynamiques qui ont choisi une vie très différente après avoir essuyé un burn out ou tout simplement pour donner plus de sens à leur vie
  • des jeunes étudiants qui prennent leur avenir en main, viennent chercher du travail avec ou sans diplôme et bénéficier de l’attractivité des pays d’Asie du Sud-Est

Ces rencontres se sont faites au détour d’un café ou sur une plage à plusieurs milliers de kilomètres de la France, ce qui rend leurs histoires encore plus passionnantes. Ma vision pour MoveToAsia.com serait de pouvoir partager d’ici quelques mois des histoires enrichissantes d’expatriés qui ont fait des choix différents pour aspirer à une nouvelle vie.

Cliquez ici pour consulter notre livre présentant les 7 erreurs à éviter en Asie