L’Internet et la mondialisation ont définitivement donné l’impression d’être beaucoup plus petit qu’avant. Cela s’accompagne d’un plus grand nombre de possibilités de voyage et de personnes désireuses de déménager à l’étranger. Décider dans quel pays s’installer implique un choix très vaste, que ce soit un endroit qui ressemble à votre pays ou totalement différent. Parmi ces nombreux pays, le Vietnam est l’un des plus populaires et pour cause ! Dans cet article, je vais vous expliquer les principales raisons pour lesquelles vous devriez vous installer au Vietnam.

J’ai moi-même vécu dans le sud du Vietnam et ai voyagé à travers le pays. Bien que la plupart des expatriés choisissent de s’installer dans les principaux centres comme Hanoi (la capitale) et Ho Chi Minh Ville (anciennement Saigon), il y a de plus en plus de challengers tels que Nha Trang (une ville balnéaire) et Hoi An. J’en parlerai plus en détail dans un autre article.

Pourquoi je me suis expatrié au Vietnam – et vous devriez aussi !

Pour répondre à de nombreux lecteurs qui m’ont demandé les raisons pour lesquelles j’ai déménagé au Vietnam, j’ai décidé de vous tourner cette vidéo et de vous dire pourquoi j’ai décidé de m’expatrier au Vietnam 👇



(Vidéo en anglais avec sous-titres en français 🇫🇷)

J’espère que mes réflexions, anecdotes et mon témoignage vous inspirera également et vous motivera à sauter le pas et vous expatrier au Vietnam. Vous êtes peut être en train de considérer plusieurs options, alors cette vidéo vous donnera mon retour d’expérience après trois années de vie au Vietnam.

Guides et ressources mises à jour sur le Vietnam

💡 Notre volonté derrière Movetoasia.com : vous mettre à disposition des informations mises à jour, retours d’expérience et guides pratiques élaborés à partir de notre connaissance du Vietnam. Voici la liste exhaustive de l’ensemble des sujets qui peuvent vous intéresser :

🇻🇳 Dossiers et vidéos sur la vie au Vietnam en tant qu’expatrié

💼 Des ressources sur l’emploi

📈 Des guides complets sur l’investissement, les opportunités de business et l’argent

S’expatrier, investir ou monter un business n’est jamais chose facile et nous comptons vous aider du mieux que nous pouvons au travers de ce site. N’hésitez pas à télécharger notre guide, vous abonner à notre newsletter et consulter des vidéos sur notre chaîne YouTube pour en apprendre plus sur ces sujets.

[MISE À JOUR] Mars 2021 : quelle est la situation actuelle ?

De nombreux abonnés m’ont récemment demandé de leur fournir des informations mises à jour sur la situation actuelle. La frontière n’est pas encore ouverte aux touristes, mais le pays accueille des personnes sous certaines conditions :

  • être un investisseur
  • être un travailleur hautement qualifiés

Donc si vous pensez pouvoir répondre à ces critères, je vous invite à regarder la prochaine vidéo pour avoir un aperçu général de la façon dont vous pouvez vous rendre au Vietnam aujourd’hui.

(Vidéo en anglais avec sous-titres en français 🇫🇷)

Si vous souhaitez aller plus loin et connaitre les démarches spécifiques (quarantaine, coûts, délais … etc) je vous invite à prendre contact avec moi.

FAQ : Expatriation au Vietnam – Réponses à vos questions ?

🎓 Faut-il apprendre le vietnamien pour s’expatrier au Vietnam ?

Y a-t-il des inquiétudes concernant la capacité des citoyens locaux à parler anglais ? Bien que les Vietnamiens ne soient pas très doués pour parler anglais, vous devrez mener une assez bonne conversation. Une autre bonne chose est que la population anglophone augmente en raison de l’augmentation du nombre de personnes qui prennent des cours d’anglais. Il existe quelques écoles dédiées à apprendre le vietnamien aux étrangers qui souhaitent s’y expatrier sur une longue période. Les cours sont à des tarifs abordables et vous devriez pouvoir acquérir quelques bases après 3 à 4 mois de cours (deux heures par jour). Apprendre le vietnamien n’est pas nécessaire même s’il sera un fort atout surtout si vous comptez voyager par vous même dans des régions reculées du pays.

🤑 Y a-t-il des emplois très demandés au Vietnam ?

De part le dynamisme de l’économie, plusieurs secteurs sont très porteurs et recrutent de nombreux expatriés quelque soient leurs expériences et diplôme. Parmi ces secteurs, on compte le secteur de l’usine (fabrication et export), l’informatique (outsourcing très présent au Vietnam), éducation. La présence de nombreuses entreprises étrangères dans le pays présent aussi de nombreuses opportunités d’emploi pour des jeunes français ou personnes ambitieuses qui souhaitent faire carrière à l’étranger. Le Vietnam est constamment à la recherche de professeurs d’anglais étrangers, en raison de la forte demande et de la volonté des établissements (écoles, lycées, universités) d’intensifier l’apprentissage de la langue anglaise dans tous le pays. Compte tenu de la croissance rapide du Vietnam, il est fort probable que vous trouviez un emploi dans l’une des nombreuses entreprises qui recherchent des profils internationaux pour des postes clés. Ces postes vont du management au chef d’équipe et au-delà.

🚨 Le Vietnam est-il un pays dangereux où habiter ?

La question de la sécurité est un élément essentiel à prendre en considération lorsqu’on choisir dans quel pays s’expatrier. Les pays d’Asie du Sud Est présentent en règle générale un très fort taux de délinquance et de criminalité. Beaucoup d’expatriés disent se sentir plus en sécurité au Vietnam que dans leur pays d’origine comme la France. Est-ce dû à la dominance de la religion bouddhiste parmi la population vietnamienne ? C’est difficile à expliquer la raison mais le Vietnam reste un pays où on se sent en sécurité. Bien entendu, il n’est pas rare d’entendre des expatriés s’être fait volé leur portable ou sac à main à l’arraché par des jeunes en moto. Il faut donc rester vigilent quand vous vous baladez dans les rues, principalement dans les grosses villes telles que Ho Chi Minh Ville ou Hanoi.

🛂 Je souhaite m’expatrier au Vietnam, ai-je besoin d’un visa ?

Bien entendu, il vous faudra demander un visa pour venir vivre au Vietnam. Aujourd’hui, vous pouvez faire la demande d’un e-visa qui vous permet de rester un mois, c’est idéal pour les séjours courts. Si vous souhaitez y rester plus longtemps, un visa business (via l’obtention d’une lettre d’invitation auprès d’une agence de voyage réglementée) est idéal. Contrairement aux idées reçues, il sont très faciles à obtenir. La seule chose dont vous devez vous assurer est le type de visa que vous choisissez – visa d’affaires ou visa touristique. Le visa d’affaires est plus approprié si vous avez l’intention de travailler dans des centres anglais ou d’autres entreprises, tandis que le visa touristique est comme son nom l’indique réservé à du tourisme uniquement. Pour des expatriés qui souhaitent vivre au Vietnam plusieurs années, des solutions existent pour obtenir des visas longue durée (via l’obtention de contrat de travail, investissement ou création d’entreprises).

🤔 Où s’expatrier au Vietnam ? La meilleure ville où vivre ?

Difficile de donner une réponse unique à cette question : chaque personne est différente avec des prérequis différents:

  • Vous souhaitez une ville chaotique, Hanoï ou Saïgon seront pour vous.
  • Vous êtes un amoureux des montagnes ? Allez voir du côté de Sapa, Dalat.
  • Vous aimez la mer ? Nha Trang, Vung Tau ou Danang sont à envisager.
  • Vous adorez l’architecture et la culture ? Tournez vous vers Hoi An.

Le pays étant très vaste et varié tout au long des 4000km avec un climat qui varie énormément suivant les endroits, il y a des destinations très différentes qui correspondront à tous types d’expatriés. Dans la totalité du pays, on peut noter un coût de la vie très faible, une facilité d’installation (pour louer un appartement, un scooter), une gentillesse des locaux et enfin une nourriture succulente. De quoi ravire de nombreux expatriés et faire du Vietnam leur deuxième maison.

Le coût de la vie très compétitif

Déménager à l’étranger coûte cher, alors quel que soit l’endroit où vous décidez de vous installer, il est vraiment idéal de maintenir le coût de la vie au minimum. Cependant, de nombreux expatriés ne désirent pas vraiment renoncer à certains luxes et vivre comme un routard peut avoir des conséquences sur tout un chacun. Heureusement qu’au Vietnam, on peut vivre comme des rois à un quart du prix de ce que ça vous coûterai en France.

Logements à louer sur le long terme possède un vaste choix pour les expatriés
Le coût de la vie, bien sûr, dépend de la façon dont vous choisissez de dépenser votre argent. Vous pouvez facilement trouver un grand appartement pour 200 $, mais les prix peuvent aussi aller jusqu’à 1000 $, voire plus. La meilleure façon de réduire le coût du logement est de louer des chambres avec d’autres expatriés. Non seulement c’est rentable, mais en plus, cela vous aidera à rencontrer facilement de nouvelles personnes. Les appartements moins chers n’ont peut-être pas tout ce dont on peut avoir besoin, mais gardez à l’esprit que vous pourriez passer la plupart de votre temps en ville ou même dans d’autres endroits.

La nourriture dans n’importe quelle ville du Vietnam est bon marché. Vous pouvez vous procurer des repas maison à la cantine pour 1 $ à 1,50 $, selon votre région. Envie d’un endroit plus chic pour les grandes occasions ? Ne vous inquiétez pas, le dîner au restaurant peut coûter aussi peu que 4 à 5 $ par assiette.

Le transport est également très bon marché et pratique. Le coût d’une location pour avoir sa propre moto peut n’être que de 200 $ par mois. Vous pouvez même en acheter une d’occasion à un prix similaire. Si conduire dans une ville plutôt chaotique n’est pas votre truc, il y a des applications de covoiturage comme Uber et Grab. Elles vous donnent également toutes les deux la possibilité de faire du vélo plutôt que d’utiliser une voiture. De cette façon, vous pouvez éviter les embouteillages puisque vous ne vous déplacez pas en voiture. Les autobus publics sont également une option dans les grandes villes et coûtent habituellement moins d’un dollar le trajet. Les billets d’autobus et d’avion pour d’autres villes sont également très bon marché.

Des climats très variés

En général, vous aurez deux saisons si vous décidez d’habiter au Vietnam à l’année :

  • saison sèche
  • saison des pluies

Si par contre vous décidez d’habiter dans une région plus froide comme vivre à Hanoi ou à Sapa, vous feriez mieux de conserver vos manteaux, petites laines car les écarts de température entre l’été et l’hiver seront grands. Vous n’aurez pas de neige mais il pourra faire froid lors de l’Automne et l’hiver (le Vietnam comporte quatre saisons dans certaines régions).

Il y a beaucoup de villes qui sont favorables aux expatriés au Vietnam, vous pouvez trouver ici notre guide pour choisir meilleures villes où vivre au Vietnam qui sont prisées par les étrangers : étudiants, travailleurs et retraités.

Maintenant, le sud du pays — des villes comme Ho Chi Minh et Nha Trang — où il ne fait pas aussi froid et où vous aurez l’impression de vivre un été sans fin. Qui ne voudrait pas habiter dans un endroit où l’été ne se termine jamais ? Le climat au Vietnam est parfait pour ceux qui sont fatigués du froid. Il ne sera peut-être pas toujours parfait, comme lorsqu’apparaissent les moussons au cours de la saison des pluies, mais il ne fera jamais trop froid. Vous n’aurez jamais à remiser vos tongs et vos shorts.

Fondamentalement, le Vietnam a un climat fait pour tout le monde. Si vous ne supportez pas trop de chaleur toute l’année, la partie nord est faite pour vous. Sinon, restez le plus au sud possible.

Mentalité, bonne humeur et capital sympathie des vietnamiens

Quiconque s’est déjà rendu en Asie du Sud-Est peut attester que les gens de cette partie du monde sont toujours heureux et souriants. Le Vietnam n’est pas différent de ses voisins. Dès que vous entrez dans les restaurants et les cafés, vous serez accueillis avec le sourire par les gens qui y travaillent. J’ai toujours été étonné de voir à quel point ils ont toujours le sourire aux lèvres.

Les vietnamiens sont amicaux et sympathiques envers les étrangers

Les Vietnamiens en ville sont gentils, mais ceux qui vivent dans les petites villes sont encore plus sympathiques. Ayant vécu dans une petite ville vietnamienne à six heures de Saigon, je peux vous dire que les gens y sont très accueillants et hospitaliers. Même s’ils ne vous connaissent pas ou s’ils ne peuvent pas bien communiquer, ils feront de leur mieux pour vous aider et interagir avec vous.

Vous voulez vivre au Vietnam en tant qu’expatrié ? Consultez toutes les informations concernant les visas, l’assurance maladie, la recherche d’emploi, l’investissement, même si vous êtes étranger. Demandez une copie de notre e-book gratuit qui couvre tous les sujets dont les expatriés ont besoin pour être informés.

Cliquez ici pour obtenir notre e-livre dédié pour les expatriés au Vietnam

Langue

Ok, je vais être honnête ici, les Vietnamiens ne sont pas aussi bons en anglais que les gens des pays voisins comme Singapour, la Malaisie ou les Philippines, mais vous pouvez toujours avoir de bonnes conversations avec eux. Il y a également eu une augmentation du nombre de personnes assistant à des cours d’anglais et la population anglophone augmente de plus en plus.

Si vous voulez vous installer au Vietnam et apprendre à connaître vraiment la culture, les traditions et avoir des amis locaux, étudier la langue vietnamienne peut être une option que vous allez considérer. Apprendre le vietnamien n’est pas si facile, mais il n’est pas difficile de trouver une personne prête à vous aider. Il y a même des événements d’échange linguistique organisés dans les bars et cafés, ce qui est une bonne façon d’apprendre le vietnamien (ou d’autres langues) tout en rencontrant de nouvelles personnes.

Travail, carrières et opportunités

Tous ceux qui choisissent de s’installer au Vietnam n’ont pas tous un emploi qui les y attend. La plupart du temps, les gens choisissent de déménager, puis de chercher un emploi à leur arrivée. Ne vous inquiétez pas, la recherche d’un emploi n’est pas aussi difficile tant que vous avez les bonnes qualifications. Il faut remarquer cependant que la plupart des expatriés deviennent professeurs d’anglais, car il y a une demande énorme et les salaires sont attirants. Comme il y a beaucoup d’expatriés qui souhaitent devenir professeur d’anglais ou de français au Vietnam, voici un guide complet pour vous aider à trouver un emploi dans ces domaines. Vous pouvez aussi trouver facilement n’importe où dans le pays un centre d’anglais à la recherche d’un nouveau professeur étranger.

Comment trouver du travail ou un stage pour s'expatrier au Vietnam avec salaire

Si vous n’êtes pas intéressé(e) par l’enseignement de l’anglais ou du français, ne vous inquiétez pas. Le pays connaissant une forte croissance, beaucoup d’entreprises sont en manque d’effectifs et cherchent à recruter des profils pour différentes postes. Beaucoup de personnes se demandent comment trouver du travail au Vietnam et cette question revient souvent sur les groupes sociaux d’expatriés, mais ce n’est en réalité pas très compliqué et tout à fait réaliste comme choix de carrière à l’étranger. Il existe aussi de nombreuses entreprises qui cherchent des profils internationaux : francophones, anglophones pour venir appuyer les équipes locales à des postes clefs de management, de stratégie et aussi pour servir d’intermédiaire entre d’éventuels clients à l’étranger et les équipes de production au Vietnam. Il sera peut-être un peu plus dur de faire valoir une expérience dans votre pays d’origine, mais ce n’est pas impossible au vu de l’énorme demande de main-d’œuvre au Vietnam. Vous devez être prêt à réaliser quelques entretiens, rencontrer des expatriés travaillant dans votre ville et aller à des évènements organisés pour vous tisser un réseau de contacts dans votre secteur d’activité. Toutefois, une fois que vous vous serez acclimaté, vous pourrez prétendre à un salaire très attractif si vos compétences sont rares ou si vous arrivez à bien vous vendre sur votre CV et lors de vos entretiens de motivations. Il y a aussi d’autres options comme ouvrir une entreprise ou travailler à distance en freelance, en tant qu’indépendant ou sous-traitant.

Si vous n’avez pas de diplôme, il existe aussi la possibilité de travailler par le biais d’un stage au Vietnam, de volontariat ou d’un emploi local qui ne vous rapportera pas beaucoup, mais qui vous fournira beaucoup d’expérience que vous pourrez faire valoir ultérieurement si vous voulez rester et vivre au Vietnam.

Internet haute vitesse

Comment acheter une carte sim pour avoir internet au meilleur prixJ’ai mentionné le télétravail dans la section précédente et il s’agit en fait d’une industrie qui a connu une croissance constante au cours des dernières années. Il y a aussi de plus en plus de travailleurs indépendants et de propriétaires d’entreprises de commerce électronique qui vivent au Vietnam. C’est parce que ce pays a l’un des services Internet les plus rapides que j’ai vus en Asie du Sud-Est (à l’exception bien sûr de Singapour). Cela en fait un havre de paix pour tous ceux qui travaillent à distance ou les YouTubers qui n’ont certainement pas de mal à télécharger leur contenu.

Travailler à la maison peut parfois être ennuyeux et démotivant, surtout si le sommeil se fait sentir, donc travailler dans les cafés et les espaces de coworking est une excellente option. On peut y travailler aux côtés d’autres personnes, même si on ne les connaît pas nécessairement, et cela peut motiver davantage à travailler et simuler une ambiance de bureau. Sachant cela, vous serez heureux d’apprendre qu’il existe de nombreux coffee shops au Vietnam. Les grandes marques internationales ou des petits cafés plus chaleureux et plus authentiques, vous ne manquerez jamais d’options. Ces endroits ont également l’Internet à haut débit et ils ne sont pas opposés à ce que vous restiez de longs moments.

Voyages au Vietnam et en Asie du Sud Est

Se déplacer en Grab Moto Taxi : non nécessaire d'acheter un scooterAvoir la possibilité de prendre un avion ou un bus à bon prix pendant les week-ends est quelque chose que beaucoup d’expatriés apprécient. Pour profiter d’une expérience complète, il faut essayer de voyager autant que possible. Se rendre dans différentes villes n’est ni difficile ni cher. Vous pouvez même obtenir des billets d’avion aller-retour pour 30 $ ou moins ! Les bus couchettes sont également très bon marché.

Faire des voyages au Vietnam n’est pas cher, mais c’est également très facile et économique de voyager dans d’autres pays. Il y a des bus de nuit qui peuvent vous emmener au Cambodge et même en Thaïlande. Les billets d’avion sont également bon marché, surtout si vous réservez des vols avec des compagnies aériennes à bas prix. Déménager au Vietnam ne signifie pas que vous serez limité à n’explorer que le pays, vous devriez profiter de cette occasion pour faire des voyages le week-end et pendant les vacances.

Pho, Banh-Mi, et PLUS !

Oui, il peut y avoir plusieurs restaurants vietnamiens dans votre ville natale, mais rien ne vaut la saveur originale. Je n’ai jamais goûté de meilleur Pho de ma vie qu’à Nha Trang et il doit probablement y en avoir d’excellents dans d’autres villes. Vous pouvez aussi vous procurer un Banh Mi à 1 $ à presque tous les coins de rue et croyez-moi, ce sera beaucoup mieux que tout ce que vous auriez à la maison. En dehors de ces deux options, bien sûr, il y a d’autres plats vietnamiens que vous pouvez avoir essayés ou non et qui sont facilement disponibles et bon marché.

Coût de la vie et budget pour vivre au Vietnam : principale raison pourquoi tant d'expatriés y vivent

Cependant, vous ne voulez peut-être pas manger de la nourriture vietnamienne tout le temps et avez peut-être peur de ne pas avoir d’autres options, mais ne vous inquiétez pas, car il y a d’autres possibilités surtout si vous vivez dans les grandes villes. Il y a vos fast-foods et restaurants habituels offrant différentes cuisines internationales. Vous pouvez également trouver différents supermarchés si vous préférez cuisiner pour vous-même. Les végétaliens et les végétariens seront également heureux d’apprendre qu’il existe de nombreuses options pour eux. Comme beaucoup de bouddhistes vivent au Vietnam, il y a de délicieuses options pour les végétaliens et même pour les non-végans qui voudraient s’essayer à manger plus sain.

Culture du café

ca phe sua da : café vietnamien très bon
Honnêtement, je n’ai jamais vraiment été un grand buveur de café, mais quand j’ai déménagé au Vietnam, cela a changé. Quand on pense « pays de café », le Vietnam n’est pas forcément ce qui nous vient à l’esprit, surtout avec la popularité de l’Indonésie voisine, mais il devrait certainement être en tête de votre liste lorsque vous déménagez. La première fois que j’ai essayé Ca Phe Sua Da, j’ai été très intrigué par la façon de préparer ce café. C’est un peu comme le café au goutte-à-goutte, mais la technique est bien meilleure et plus rustique. Le café est également fort, vous pouvez donc certainement en boire un seul et être paré pour le reste de la journée.

Si le café n’est pas votre truc, il y a aussi de bons thés de feuilles locales. Au cours d’un repas au restaurant, il est courant de recevoir du thé froid ou du Cha Da plutôt que de l’eau.

Visa

Peut-être que vous êtes presque à 100% convaincu de partir au Vietnam, mais vous réalisez que vous avez besoin d’un visa. Cela ne devrait pas vous retenir dans votre élan. Il est très facile d’obtenir un visa d’affaires pour trois mois, six mois ou douze mois. Il y a plusieurs agences de Visa en ligne qui s’en chargent et vous pouvez obtenir un Visa à votre arrivée. Il existe également la possibilité d’en obtenir plusieurs pour ne pas avoir à renouveler le même à chaque fois que vous partez.

Les visas d’affaires sont recommandés pour ceux qui ont l’intention de travailler dans des centres anglophones et des entreprises, mais si vous êtes un travailleur indépendant, vous pouvez demander plutôt un visa touristique. Ces derniers sont moins chers et vous aurez généralement les mêmes options qu’avec un visa d’affaires. Soyez juste prudent avec ces démarches et faites des recherches pour déterminer quel visa serait le plus approprié à votre situation.

Communauté d’expatriés

Aucun homme n’est une île, surtout quand vous êtes dans un nouveau pays, donc la scène sociale du pays dans lequel vous déménagez devrait être en tête de votre liste de contrôle. Les villes clés du Vietnam ont probablement toutes les scènes sociales qui peuvent convenir à tous les goûts. Il y a la rue bruyante et toujours active de Bui Vien à Ho Chi Minh, mais il existe bien sûr des endroits plus tranquilles et plus frais si les ambiances trop animées ne sont pas votre style.

Communauté d'expatriés, retraités et entrepreneurs qui vivent au Vietnam

En plus de faire la fête, la communauté des expatriés au Vietnam est extrêmement utile. Après votre arrivée, vous trouverez certainement des réponses à vos questions grâce aux personnes qui y vivent depuis un certain temps. Bien sûr, la communauté varie d’une ville à l’autre. Ho Chi Minh et Hanoi comptent une grande quantité d’expatriés, mais les expatriés à Hoi An et Nha Trang sont également de plus en plus nombreux.

Business, création d’entreprise, fiscalité

Quand on souhaite s’installer à l’étranger et plus particulièrement au Vietnam, certaines problématiques peuvent survenir dans la vie d’un expatrié. Surtout si on commence à y vivre à l’année et qu’on devient résident, on doit être en règle avec la législation, les questions de fiscalité ainsi qu’éventuellement les lois sur la création d’une entreprise, l’investissement ou la reprise d’un business si on souhaite devenir entrepreneur. L’ensemble de ces sujets méritent d’être développés et c’est le but de notre site : proposer des éclaircissements, des plans d’action pour ceux qui veulent aller plus loin et en savoir plus sur ces sujets de création de business, impôts et de fiscalité.

Conclusion

Déménager dans un autre pays avec une culture et une langue différentes peut être terrifiant, mais le Vietnam est une transition assez facile pour n’importe qui, même si vous venez d’Europe ou d’Amérique. Ce pays possède beaucoup d’influences occidentales, mais conserve sa propre identité, vous vivrez donc toujours une expérience authentique.

Si vous avez d’autres questions ou commentaires, n’hésitez pas à les noter ci-dessous. Vous pouvez également consulter les divers articles de ce site Web pour vous aider à vous préparer à ce grand déménagement.

Cliquez ici pour consulter notre livre et préparer votre expatriation au Vietnam