Il ne fait aucun doute que le Vietnam est connu pour être un havre de paix pour tous ceux qui voudraient construire une carrière en anglais langue étrangère. Le coût de la vie est bas et il y a beaucoup de centres d’anglais à la recherche constante de nouveaux professeurs étrangers. C’est donc une évidence qu’avec cette tendance, d’autres centres vont s’ouvrir dans les années à venir.

Être professeur d’anglais n’est plus aussi facile qu’avant, mais si vous vous préparez bien avant de prendre l’avion pour le Vietnam, vous aurez sûrement un emploi rapidement. Ayant enseigné l’anglais au Vietnam, je peux vous dire que la vie n’est pas toujours rose et que vous pouvez facilement faire des erreurs. Puisque je ne voudrais pas que vous viviez la même expérience que moi, j’ai dressé une liste des principaux aspects que vous devriez garder à l’esprit avant d’emballer votre vie et de déménager.

La demande est-elle toujours élevée ?

Le Vietnam est depuis longtemps le centre d’intérêt de nombreux professeurs d’anglais langue seconde. Cela a commencé lorsque le gouvernement vietnamien a lancé sa campagne appelée Projet 2020. L’objectif est de s’assurer que tous les diplômés de l’enseignement secondaire et universitaire maîtrisent l’anglais. Cela a été mis en place pour permettre aux Vietnamiens de s’élever à l’heure de la mondialisation et du commerce international. Cette campagne a été perçue comme un feu vert pour les entrepreneurs qui ont commencé à construire des centres anglais dans les grandes villes. Ce boom s’est maintenant étendu aux petites villes de tout le pays.

Touristes décident de s'installer au Vietnam et sont recrutés comme professeur d'anglais et français

Ce boom est ce qui a attiré beaucoup d’anglophones étrangers dans le pays. Vu le nombre de professeurs d’anglais existants, vous vous demandez peut-être si la demande est la même à l’heure actuelle, mais ce n’est certainement pas la peine de vous en faire. Si vous visitez des groupes Facebook ou faites une recherche rapide sur Google, vous verrez que la demande est toujours élevée. Ceci est simplement dû à la situation de la porte tournante dans la plupart des centres anglophones puisque les enseignants y restent la plupart du temps pendant environ un an. Cela signifie que si vous regardez assez attentivement et que vous posez des candidatures de manière proactive, vous trouverez sûrement quelque chose. Cependant, j’ai remarqué qu’ils commencent à devenir plus stricts quant aux qualifications que vous devez avoir en raison principalement de la situation des visas.

Vous voulez enseigner le français ou l’anglais au Vietnam ? Téléchargez notre e-book étape par étape

Qualifications dont vous avez besoin

Dans le passé, et c’est toujours vrai pour certains centres, il suffisait d’être occidental et d’avoir un teint clair pour obtenir un poste d’enseignant d’anglais. Je me souviens d’un de mes amis français qui a passé une entrevue pour un poste d’enseignant en guise de blague et qui s’est vu offrir un emploi même si son anglais n’était pas parfait, loin de là. La préférence pour les enseignants caucasiens vient de la fascination des Vietnamiens avec la peau blanche. Il était très difficile pour les personnes à la peau plus foncée d’obtenir un emploi aussi rapidement.

Voici une interview d’une professeur de français expatriée à Ho Chi Minh Ville au Vietnam qui vous partage comment trouver du travail et enseigner le français dans des centres de langues. Vous trouverez comment elle a trouvé du travail comme professeur de français (presque) sans diplôme.

Dans cette interview, vous aurez le retour d’expérience de quelqu’un qui enseigne le français depuis plusieurs mois dans l’un des centres de langue les plus réputés de Saigon. Vous découvrirez entre autre :

  • Comment trouver du travail comme professeur même sans diplôme
  • Salaires et prétentions salariales auquel on peut prétendre en tant qu’enseignant de français pour des centres de langues ainsi que des cours à domicile
  • Comment networker efficacement pour décrocher votre premier emploi de professeur de français ou anglais

Bien que la plupart des centres soient maintenant ouverts aux enseignants de toutes nationalités, vous remarquerez qu’il y a toujours des variations dans le montant de la rémunération des enseignants. Mais cela ne doit pas vous inquiéter, tant que vous avez les bonnes qualifications, vous obtiendrez sûrement un emploi dans des centres plus établis, quelle que soit votre nationalité.

Actuellement, la plupart des centres semblent exiger que les enseignants aient un cours TEFL ou TESOL de 120 heures et un certificat pour enseigner. Certaines écoles peuvent l’exiger avant de vous embaucher, tandis que d’autres peuvent vous demander de suivre la formation avant que vous ne commenciez à enseigner. Notez que la plupart d’entre elles exigent également une expérience d’enseignement en classe. Ce qu’il y a de bizarre avec cette exigence, c’est qu’elle est surtout mise en œuvre par l’immigration et pas vraiment par le centre.

Comment devenir professeur d'anglais ESL au Vietnam : conseils

Les visas professionnels ne sont plus aussi faciles à obtenir que par le passé, c’est pourquoi la plupart des centres ont besoin d’une certification adéquate. Les autres qualifications sont :

  • Un BAC+3 (niveau Bachelor)
  • Un passeport et un visa en cours de validité
  • Un CV
  • Une expérience dans l’enseignement

Cependant, si vous cherchez à devenir professeur indépendant et donner des cours particuliers, vous pouvez certainement trouver des étudiants sans ces qualifications. Si vous n’avez pas de baccalauréat, ne vous inquiétez pas non plus. Vous pouvez obtenir un emploi, mais ce sera juste plus difficile et vous recevrez également des offres moins bien rémunérées.

Obtenir un visa pour devenir professeur d’anglais

Vous connaissez peut-être des gens qui travaillent comme professeur d’anglais langue seconde au Vietnam avec un visa de touriste et c’était la méthode habituelle. C’était moins coûteux pour vous et votre employeur. Cependant, c’est évidemment illégal et avec le durcissement de l’immigration au Vietnam, il vaut mieux travailler légalement que d’avoir à payer des amendes ou même d’être expulsé.

Une autre chose à noter, et que beaucoup d’enseignants ont appris à la dure, c’est que si un centre se propose de vous embaucher et de vous laisser travailler avec un visa touristique, prenez-le comme un énorme signal d’alarme. Sans le visa approprié, ils ne seraient pas en mesure de vous délivrer un contrat de travail contraignant et ils peuvent certainement vous arnaquer. Il est fort probable qu’ils vous payent irrégulièrement ou qu’ils vous licencient brusquement sans que ce contrat soit contraignant. Ils peuvent également conserver votre dernier salaire lorsque vous êtes sur le point de partir.

Pour éviter que cela ne vous arrive, vous devez savoir que pour enseigner au Vietnam, il est typique d’entrer dans le pays avec un visa d’affaires. Une fois que vous avez été embauché et que vous avez un contrat, vous pouvez alors faire une demande de permis de travail. Pour cela, l’immigration vous demandera les éléments suivants :
mytefl formation : comment avoir le TEFL pour enseigner l'anglais au Vietnam

  • Diplôme
  • Certificat TEFL
  • Certificat de police
  • Trois photos d’identité

Notez que le bureau vous demandera des originaux ou des copies notariées de vos documents, alors assurez-vous de les préparer à l’avance. Ils peuvent aussi exiger des rubans rouges pour certains de vos documents, comme votre diplôme collégial ou universitaire. La demande d’un permis de travail peut être longue et coûteuse ; vous devriez donc vous renseigner auprès de votre employeur pour savoir s’il assumera les coûts ou vous remboursera.

Une fois que vous avez obtenu votre permis de travail et que vous êtes sur la bonne voie, vous pouvez choisir de demander une carte de séjour. Cette carte peut être valide d’un à trois ans et vous permet de sortir du pays et d’y entrer sans visa. Ce sera moins cher et moins compliqué à long terme.

Vous souhaitez enseigner l’anglais au Vietnam ? Sachez qu’il existe une formation en ligne 100% agréée pour obtenir votre diplôme TEFL (maintenant obligatoire dans la majeure partie des écoles au Vietnam). Grâce à ce programme, vous pourrez passer votre accréditation et partir enseigner l’anglais au Vietnam.

Cliquez ici pour découvrir le programme MyTEFL
(-35% avec le code « MOVEASIA »)

Où trouver un emploi en prof de langue ?

Avec Internet, tout est devenu plus facile, même trouver un emploi. Auparavant, on était mis au courant d’un poste vacant dans une entreprise par le bouche-à-oreille ou grâce à une annonce, mais aujourd’hui, vous pouvez trouver beaucoup d’offres d’emploi sur Facebook ou en faisant une recherche rapide sur google.

Être enseignant d'anglais au Vietnam : avis, âge limite et recrutement

D’après mon expérience, il est préférable de rejoindre des groupes Facebook tels que des groupes d’expatriés ou des groupes d’enseignants au Vietnam et dans la ville spécifique que vous ciblez (s’il y en a une). Vous trouverez normalement de nombreux postes à pourvoir sur ces groupes tous les jours.

Une autre bonne technique est d’afficher un message à votre sujet sur le groupe. Présentez-vous, vos qualifications et ce que vous recherchez. De cette façon, les recruteurs et les administrateurs d’école vous remarqueront et éventuellement vous contacteront même s’ils n’ont pas mis d’annonce pour un poste vacant.

Avec la facilité de trouver un emploi, vous devriez vous méfier au moment de signer des contrats. Ne signez pas tout de suite. Faites des recherches sur le centre d’anglais, essayez peut-être de parler aux gens qui y travaillent. Cela vous aidera à vous faire une idée de l’entreprise, à savoir si elle est faite pour vous ou non, et vous protégera également contre les employeurs cauchemardesques. J’ai vécu une mauvaise expérience avec un employeur, mais c’est surtout parce que je n’avais pas suffisamment étudié l’emplacement, le centre et les conditions. La recherche et l’obtention d’autant d’informations peuvent vraiment faire ou défaire toute votre expérience d’enseignement.

Cliquez ici pour obtenir nos meilleurs conseils pour devenir professeur d’anglais

Prospecter avant ou après votre arrivée au Vietnam ?

« Quel est le meilleur moment pour chercher un emploi ? » est une question que j’entends souvent de la part des futurs enseignants d’anglais langue seconde. La plupart de ceux que je connais choisissent de chercher un emploi alors qu’ils sont déjà au Vietnam. Cela leur permet de vraiment vérifier l’endroit, la situation et de se faire une idée de la ville elle-même. Cependant, cette tactique est un peu délicate. Cela peut prendre plus de temps que prévu pour obtenir un poste, selon la région et la période de l’année où vous avez commencé votre recherche d’emploi. Vous auriez également besoin d’économiser des fonds supplémentaires au cas où cela vous prendrait plus de temps pour trouver un emploi.

Ecole primaire, secondaire et lycée cherchent professeurs non anglophones

L’autre itinéraire consiste à préparer des entretiens avant votre arrivée au Vietnam. C’est une façon sûre de procéder et vous permet d’avoir un point de départ à votre arrivée. Organisez autant d’entrevues que possible, puis comparez vos choix.

Personnellement, je ne conseillerais à personne d’accepter un emploi sans voir les conditions du centre et sans être au Vietnam. Cela vous protégera contre les escroqueries et aussi contre les centres qui n’ont bonne apparence que sur le papier. Être au Vietnam vous permettra également de demander à plus de gens s’ils peuvent vous donner des informations sur le centre pour lequel vous faites une demande.

Leçon de démonstration

Certains centres vous demanderont de donner une leçon de démonstration avant de vous embaucher. Cela leur permettra de voir si vous avez une bonne interaction avec les élèves et si vous avez les compétences nécessaires pour gérer des élèves de différents niveaux d’anglais.

Notez que les cours de démonstration sont la plupart du temps non rémunérés ou s’ils le sont, il est également possible que le montant ne soit pas très élevé. Réglez ça avec le centre avant de faire une leçon. Encore une fois, renseignez-vous sur le centre. Certains d’entre eux en profitent et demandent à divers enseignants de donner une leçon sans payer, mais en faisant cela ils gagnent quand même de l’argent.

Où s’adresser ?

La plus forte concentration de centres se trouve bien sûr encore une fois dans les deux villes principales : Hanoi et Ho Chi Minh. Vous serez certainement en mesure de trouver un emploi plus facilement, mais être dans une grande ville peut aussi signifier que vous auriez beaucoup de concurrence. Il y a d’autres villes plus petites comme Nha Trang et Hoi Anh où les centres et l’intérêt pour l’anglais langue seconde augmentent, alors il serait conseillé de s’y intéresser également.

écoles internationales cherchent profs d'anglais à Ho Chi Minh Ville

Le choix de votre lieu de résidence peut être délicat. Cela dépendra généralement de votre personnalité et de ce que vous recherchez. Si vous préférez une ambiance plus froide et plus locale, alors Nha Trang et Hoi Anh sont vos meilleurs choix. Vous aurez également une meilleure expérience locale dans ce domaine. Cependant, si vous cherchez plutôt un endroit plus moderne et qui ressemble à votre pays d’origine, alors les grandes villes sont votre meilleur choix. Si vous avez besoin de plus d’informations sur les prix et l’ambiance de chaque ville, visitez nos articles sur le coût de la vie au Vietnam et l’article sur le déménagement au Vietnam.

Quel est le salaire et combien peut-on gagner ?

Le salaire varie d’une ville à l’autre et d’un centre à l’autre. Cependant, le salaire moyen de nos jours se situe entre 15 $ et 25 $. En tant qu’enseignant à temps plein, vous devez vous attendre à travailler de 20 à 40 heures par semaine. Certains centres laissent le weekend de congé, tandis que d’autres peuvent offrir le dimanche et un autre jour de congé en semaine. Selon celui où vous travaillez, vous pouvez également donner des cours du soir. C’est typique après l’école ou après le travail. Si vous prévoyez d’organiser des cours privés, les tarifs et les horaires varient.

Apprendre l'anglais aux enfants vietnamiens sans diplôme TEFL salaire

Travailler comme professeur d’anglais au Vietnam est certainement suffisant pour vivre confortablement dans n’importe quelle ville du pays. Cela dépend toujours de votre style de vie et de votre budget pour chaque jour. Pour en savoir plus sur le coût de la vie dans différentes villes du Vietnam, visitez cette page.

Votre style de vie en tant que professeur d’anglais

En tant que professeur d’anglais, vous auriez généralement de 1 à 3 soirs de congé, ce qui vous permet de sortir plusieurs fois par semaine. Notez que si vous êtes un nouvel enseignant, votre emploi du temps peut changer de façon inattendue puisque vous êtes encore en période de test. Il est donc préférable de ne pas réserver de voyages en dehors de la ville au cours des premières semaines.

La plupart des centres offrent des congés et sont également fermés pendant les périodes de vacances scolaires. Bien sûr, si vous organisez des cours d’anglais professionnel, cela peut ne pas s’appliquer à vous. Avant de signer un contrat, renseignez-vous auprès de votre employeur.

Devenez professeur d’anglais au Vietnam !

Les exigences et la procédure pour être professeur d’anglais ne sont pas très compliquées. Il suffit d’être patient et de procéder à des éliminations. Si vous avez d’autres questions ou si vous pensez que nous avons oublié quelque chose, veuillez les commenter ci-dessous. Pour plus d’informations sur la vie au Vietnam, veuillez consulter nos différents articles qui vous aideront certainement dans votre déménagement.

Plus de questions sur la recherche d’un emploi ? Recevez votre e-book personnalisé