Vous avez donc cherché le meilleur pays et la ville la plus appropriée pour installer votre entreprise, et le Vietnam semble un choix adéquat en raison de sa croissance économique. Peut-être que vous vivez au Vietnam depuis un certain temps et que vous voulez devenir propriétaire de votre propre entreprise et quitter la vie d’employé. Cela pourra vous apporter une certaine liberté, vous permettre de gagner beaucoup plus, mais monter un projet dans un pays qui n’est pas le vôtre aura aussi son lot de difficultés. Déjà que créer son entreprise en France, Belgique, Suisse n’est pas évident, c’est encore plus difficile dans un pays étranger et vous pouvez être vulnérable aux arnaques ou erreurs dues à la méconnaissance de la loi qui pourrait vous coûter cher …

Connaître les différents types d’entreprises selon votre situation vous aidera à comprendre ce qui vous conviendra le mieux. Vous pourrez aussi optimiser au mieux les frais de création, minimiser la paperasse, le temps nécessaire et ainsi mettre votre projet au Vietnam sur pied. Essayer de créer une entreprise est déjà compliqué, mais ne pas connaître la langue et ne pas connaître la loi, la législation et les obligations sur certains types de sociétés étrangères au Vietnam peut être chronophage et représenter à terme une perte financière conséquente.

🚨 Erreurs à ne pas faire, retour d’expérience transparent d’un expatrié sur le meilleur type de structure (avantages / inconvénients), comment payer le juste prix pour monter votre entreprise 🤑 … Autant de questions que j’ai reçu et qui m’ont incité à réaliser une vidéo pour vous en dire plus.

Retrouvez un peu plus bas cette vidéo 🎥 où je vous partage tout ce dont vous devez savoir si vous cherchez à ouvrir un business au Vietnam 👇.

Dans cet article, nous tâcherons de lever le voile sur les possibilités qui s’offrent à vous et sur ce qu’il faut savoir sur le type d’entreprises au Vietnam avant de se lancer. Le choix initial de type de structure est très important, car il conditionnera ce qui découlera à terme en ce qui concerne les déclarations et éléments à fournir à l’administration vietnamienne. Cet article va donc couvrir tous les catégories en essayant de vous présenter les avantages et inconvénients de chacune d’entre elles et le plan d’action nécessaire pour chaque solution. Spécialement dédié aux ressortissants étrangers, nous espérons que cela vous aidera à mettre en place votre société étrangère au Vietnam.

Pourquoi créer une entreprise au Vietnam

Avant de nous plonger dans les moindres détails des sociétés étrangères vietnamiennes, il est préférable que nous vous expliquions brièvement pourquoi le Vietnam est un havre d’investissement en ce moment.

Pourquoi créér son entreprise au vietnam : locale ou étrangère

Le Vietnam est une économie en croissance et devrait devenir l’une des plus grandes économies d’Asie d’ici 2050. Sa croissance économique est de 4 à 8 %, ce qui représente une différence énorme d’avec de nombreux pays développés qui connaissent actuellement une croissance lente, voire stagnante. Une autre raison d’installer votre entreprise au Vietnam maintenant est le pouvoir d’achat accru de la classe moyenne. Cela signifie que vous pouvez vous attendre à de plus en plus de clients et / ou utilisateurs. Posséder une entreprise (être actionnaire ou travailler pour votre entreprise) vous permettra d’obtenir un contrat de travail, payer vos impôts et obtenir une carte de résident. C’est donc une solution pérenne pour travailler au Vietnam, être déclaré et pouvoir y vivre plusieurs années.

Cependant, il y a des inconvénients à cela. D’une part, les entreprises détenues à 100 % par des intérêts étrangers ont des directives plus strictes qui sont habituelles dans la plupart des pays : vous aurez aussi un traitement comptable plus intense, des déclarations et contrôles plus fréquents de la part de l’administration fiscale vietnamienne.

Vous avez un projet de business au Vietnam ? Consultez notre e-book à ce sujet

Types de sociétés

Le Vietnam offre actuellement un vaste choix pour la propriété étrangère des entreprises vietnamiennes. Le pays a également commencé à être plus laxiste quant aux règles concernant les étrangers qui possèdent et investissent dans le pays. C’est une excellente nouvelle pour tous ceux qui voudraient une part du gâteau de l’économie vietnamienne en pleine croissance.

5 types d'entreprises à enregistrer au Vietnam : branches, locales, LLC, join venture

l existe principalement six principaux types de licences d’exploitation au Vietnam. Il s’agit de :

  1. Coopération commerciale ;
  2. Coentreprise ;
  3. Société détenue à 100 % par des intérêts étrangers ;
  4. Succursale d’une société étrangère existante ; et
  5. Bureau de représentation d’une société étrangère.
  6. Coopération commerciale (société à responsabilité limitée)

Une société à responsabilité limitée est un type de société constituée par apport de capital. Cette contribution est alors traitée comme des capitaux propres. La structure habituelle de ce type de société se compose du conseil des membres, du président, du directeur général et d’un contrôleur.

Au Vietnam, ce type d’entreprise peut être détenu à 100% par des étrangers ou peut être une joint-venture entre des étrangers et au moins un investisseur local.

Joint-Venture (coentreprise)

Une coentreprise est le seul type de société qui est autorisé à vendre des actions au Vietnam. Ce type de société doit avoir au moins trois actionnaires, le nombre maximal étant illimité. Les actions correspondent au capital que la personne a investi dans la société.

Une société de type joint-venture au Vietnam peut être 100% étrangère ou réalisée entre des locaux et des étrangers.

Succursale locale

Il ne s’agit pas d’une forme courante d’investissement étranger direct et elle n’est autorisée que dans quelques secteurs. La succursale locale pourrait signifier qu’il s’agit de la franchise d’une société étrangère au Vietnam. Les exemples habituels sont les chaînes de vêtements ou les chaînes alimentaires. Ce type d’activité permet aux investisseurs d’exercer des activités commerciales au Vietnam.

Bureau de représentation

Un bureau de représentation n’est pas autorisé à exercer une activité commerciale au Vietnam. Cela signifie que ce type d’entreprise ne peut participer à des activités comme la recherche de partenaires commerciaux ou d’investisseurs au Vietnam, et ne peut mettre en œuvre des contrats avec l’entreprise locale partenaire. Sinon, ils ont le pouvoir de superviser les projets vietnamiens de la principale société étrangère.

C’est un excellent choix pour les entreprises étrangères qui n’en sont qu’à leur phase exploratoire au Vietnam. Cela leur permet de rechercher des partenaires et de tester le marché vietnamien.

Société détenue à 100 % par des intérêts étrangers

ouvrir et créér un business au Vietnam : loi, propriété pour les étrangersUne société vietnamienne détenue à 100% par des étrangers est, comme son nom l’indique, une société qui n’a pas de propriétaires ou d’investisseurs locaux. Ce type de société exige que vous obteniez un certificat d’enregistrement d’investissement par les voies appropriées.

Entreprise vietnamienne locale

Votre entreprise peut être considérée comme une entreprise locale si les investisseurs étrangers ne détiennent que 51% de l’entreprise. Ce type de société est traité de la même manière que 100% des sociétés vietnamiennes.

Quel est le type qui vous convient le mieux ?

Choisir le type qui vous convient le mieux est essentiel pour tirer le meilleur parti de votre investissement. Bien sûr, si vous avez déjà une grande entreprise à l’étranger, votre choix est déjà fait. Mais pour les nouveaux propriétaires d’entreprise ou ceux qui s’aventurent dans une nouvelle industrie ou une nouvelle entreprise, cela peut être un peu difficile.

Bien que le Vietnam autorise maintenant la propriété étrangère à 100%, avoir une société locale sera une option stratégique pour vous. Une entreprise est considérée comme locale si au moins 49% de l’entreprise est détenue par un local.

🎥 Vidéo : créer une société au Vietnam – mon avis

💡 Vous avez été nombreux à me demander des informations concernant le type d’entreprise que j’ai créé au Vietnam. Et forcément, comme ça fait plusieurs années que j’y habite, j’ai décidé de réaliser cette vidéo.

(vidéo en anglais avec sous-titres 🇫🇷 en français)

On parle des avantages à investir au Vietnam pour y monter un projet, comment éviter les erreurs qui ruinent vos chances d’avoir une structure souple et pérenne dans le temps, les secteurs porteurs sur lesquels vous pouvez vous positionner. Je rentre en détail dans les différentes types de structures, les avantages et inconvénients et laquelle je vous recommande en fonction de votre situation.

Entreprises locales ou étrangères

Le principal avantage d’avoir une entreprise locale est que vous pouvez obtenir votre enregistrement de société étrangère au Vietnam plus rapidement.

Toutes les sociétés à capitaux étrangers doivent obtenir le Certificat de Réglementation des Investissements (IRC) du Département de la Planification des Investissements (DPI). Le processus est assez simple, mais il faut un minimum de 20 jours pour obtenir l’approbation ! Cela peut être un peu problématique, surtout si vous n’êtes au Vietnam que pour quelques jours. Le processus devient un peu plus délicat et long si vous êtes dans certaines industries comme les gymnases, l’enseignement en ligne et les spas.

Cependant, si votre entreprise est détenue à moins de 51% par un étranger et est donc considérée comme une entreprise locale, obtenir un IRC ne sera plus nécessaire. Vous pouvez aller directement à l’enregistrement de votre entreprise au Vietnam et obtenir votre certificat d’enregistrement d’entreprise (BRC).

Guide pour créér une entreprise au Vietnam et investir dans un business

Le fait d’avoir une entreprise locale réduit considérablement la période d’inscription. Cela évite également tous les tracas qui accompagnent le fait d’être une entreprise à capitaux étrangers. Ceci est également considéré comme le meilleur choix pour les industries qui n’ont pas de réglementation sur la propriété étrangère (gymnases, spas, et enseignement en ligne).

Vous souhaitez ouvrir une entreprise au Vietnam ? Consultez notre guide et nos meilleurs conseils

FAQ : Créer une entrepreprise au Vietnam en tant qu’étranger

🇻🇳 Types de structures d’entreprises au Vietnam ?

Le Vietnam autorise un étranger à posséder 100% des capitaux et il s’agit du premier type de structure largement mis en avant : la SARL 100% étrangère. Cette structure est un peu plus délicate à ouvrir et à maintenir. C’est pourquoi la majorité des entrepreneurs choisissent d’impliquer une personne vietnamienne comme investisseur. Vous partagez donc le capital avec une personne locale (49%-51%) ou bien vous choisissez la formule « 100% locale » grâce à un prête-nom vietnamien. Les entrepreneurs peuvent également envisager de choisir un bureau de représentation s’ils possèdent déjà une entreprise à l’étranger. Chaque type d’entreprise présente ses avantages et inconvénients et c’est l’un des sujets approfondis sur cet article et vidéo.

💰 Coûts et frais pour incorporer une entreprise au Vietnam

Les prix variant du simple au quadruple, il faut consulter plusieurs cabinets d’avocat pour bien comparer les tarifs et être sûr de payer le juste prix. A titre d’exemple, pour une structure simple (SARL), l’obtention d’un permis de travail pour un étranger et une carte de résidence de deux ans, comptez entre 1,000€ et 2,000€ (hors capital social). Quand on compare cela aux autres pays d’Asie du Sud Est, le Vietnam est peut être le seul pays de la région à être aussi favorable et avec des tarifs attractifs pour y monter un business.

🥇 Meilleure type d’entreprise au Vietnam

Il n’y a pas un type de structure unique qui correspond à tous les types de projets. Selon si vous êtes déjà un entrepreneur avec une structure juridique à l’étranger et en fonction du secteur d’activité sur lequel vous souhaitez vous implanter (avec ou non présence d’investisseurs vietnamiens), les recommandations seront différentes. C’est pourquoi nous vous invitons à consulter la vidéo dédiée à ce sujet (sur la page) afin de comprendre en détail les avantages et inconvénients de chaque type de société et laquelle correspond le plus à votre situation.

📝 Licences requises pour votre démarrer votre activité ?

Certains types d’activités telles que l’ouverture d’un restaurant, bar ou café nécessitent l’obtention d’une licence F&B (Nourriture et Boisson). L’importation, exportation et distribution de certains produits spécifiques sont aussi conditionnés à la demande de licences préalables. Si toutefois vous vendez du service, faite du conseil avec une structure légère type SARL, ces licences ne sont pas nécessaires ce qui permet de commencer rapidement.

Comment enregistrer une société étrangère ?

Maintenant que vous connaissez les différents types et que vous avez probablement déjà une idée claire de celui qui vous convient le mieux en ce moment, l’étape suivante est de savoir comment enregistrer une société étrangère au Vietnam.

Les étapes à suivre pour enregistrer une société étrangère au Vietnam diffèrent selon que vous êtes considéré comme une société locale ou étrangère. Nous l’avons mentionné brièvement, mais nous allons maintenant entrer dans les détails.

Enregistrement d’une entreprise non locale

Étape 1. Acquisition d’un certificat de réglementation des investissements (IRC)

Toutes les sociétés étrangères doivent faire une demande de IRC auprès du DPI. Ce processus prend habituellement un minimum de 20 jours pour obtenir un certificat.

Comment avoir un IRC : certificat de reglementation d'investissement et license

Il faut noter que toute propriété étrangère d’une entreprise est réglementée par l’Organisation Mondiale du Commerce. Certains pays ont également des traités commerciaux avec le Vietnam. Toutefois, ces règlements ne s’appliquent qu’à certaines industries.

Il y a des entreprises qui n’ont pas de traité spécifique les concernant. Comme nous l’avons mentionné, les exemples courants de ce genre d’entreprises sont les gymnases, les spas et l’enseignement en ligne. Si vous exploitez ces entreprises, il peut être plus difficile et plus long pour vous d’acquérir votre IRC.

Étape 2. Obtenir une licence

Après une vingtaine de jours, vous recevrez votre IRC. Une fois que vous l’aurez, vous devrez obtenir une licence. Il faut théoriquement 18 jours pour obtenir une licence. Toutefois, dans la pratique, c’est généralement plus long.

Étape 3. Obtenir un certificat d’enregistrement d’entreprise

La dernière étape avant de procéder à votre enregistrement fiscal est l’acquisition de votre BRC. Cette démarche peut généralement être réalisée en même temps que l’obtention de la licence.

Enregistrement d’une entreprise locale

Étape 1. Obtenir un certificat d’enregistrement d’entreprise

Comme nous l’avons déjà expliqué, les entreprises locales n’ont pas besoin d’obtenir un IRC, vous pouvez donc aller directement chercher le vôtre. Cela réduit considérablement votre temps d’enregistrement !

Étape 2. Enregistrement fiscal

Une fois que vous avez votre BRC, vous pouvez alors enregistrer votre société pour payer les impôts. C’est une étape très importante !

Étape 3. Octroi de licences

Les licences pour les entreprises locales ne sont pas obligatoires. Seuls certains types d’entreprises sont tenus de l’avoir. Vérifiez si votre entreprise fait partie de cette catégorie.

Exigences

Choisir ce type d’entreprise et nommer un gestionnaire vietnamien peut être très pratique pour commencer. Ce sera la meilleure option que nous vous recommandons si vous souhaitez débuter un business au Vietnam. C’est particulièrement vrai si vous êtes propriétaire d’une petite entreprise ou si vous ne faites que commencer votre activité. Vous trouverez ci-dessous une liste plus détaillée des conditions requises pour être déclaré entreprise locale au Vietnam.

Moins de 51 % de propriété étrangère

C’est évidemment l’exigence numéro un. Votre société devrait être détenue à 49% par un vietnamien local. Le type le plus courant de sociétés qui seraient créées dans le cadre de ce régime sont les sociétés à responsabilité limitée. Comme nous l’avons mentionné, les sociétés à responsabilité limitée sont des sociétés composées d’associés qui détiennent une participation au capital de la société.

Octroi de licences pour certaines industries

Encore une fois, toutes les industries locales n’ont pas besoin d’un permis. Celles qui n’ont pas besoin de licences telles que les sociétés de conseil et les sociétés de développement technologique peuvent fonctionner dès qu’elles reçoivent leur BRC.

Cependant, si vous créez une entreprise de vente au détail au Vietnam ou une école d’anglais, vous devrez demander une licence que tous les étrangers doivent obtenir. La délivrance d’une licence prend 18 jours ou plus avant d’être libérée.

Adresse enregistrée

Incorporation d'entreprise au Vietnam : adresse légale, bureaux et licenseVous avez besoin d’une adresse enregistrée où vous exploiterez votre entreprise. Ce qu’il y a de pratique au Vietnam, c’est qu’il peut s’agir d’une adresse virtuelle. Ceci est utile pour les entreprises en ligne et les petites sociétés de conseil.

Le commerce de détail, bien sûr, a besoin d’un espace de vente au détail où vendre les marchandises. Vous avez déjà besoin d’une adresse physique valide lors de votre inscription.

Le Vietnam est un endroit idéal pour investir en ce moment. Le pays est en plein essor et vous verrez certainement un retour sur vos investissements. Il est maintenant tellement plus facile de créer une société à capitaux étrangers au Vietnam que par le passé, alors vous devriez profiter de cette période formidable !

Nous espérons que notre article vous a aidé à connaître les différents types de sociétés étrangères et à déterminer celui qui vous convient le mieux. Si vous pensez que nous avons oublié quelque chose, veuillez le commenter ci-dessous ! Toutes les questions sont également les bienvenues et nous ferons de notre mieux pour y répondre rapidement !

Besoin de plus d’information sur le business au Vietnam ? Posez-moi vos questions en privé