Ces dernières années, le Vietnam a gagné en popularité en tant que destination de choix pour les touristes, expatriés et même pour les retraités. Il n’est pas très difficile de prendre sa retraite au Vietnam, mais la plupart du temps, il existe certaines restrictions si vous êtes un étranger. Cependant, si vous êtes un Vietnamien qui vit ou a émigré à l’étranger dans votre jeunesse, ou ce qu’on appelle un Viet Kieu, vous possédez des avantages qui vous permettront de venir vous installer au Vietnam plus facilement (donc idéal si vous souhaitez venir y passer votre retraite). Cela vous aidera également à vous rapprocher de vos racines, être entouré de votre culture, et peut être même de votre famille restée au pays. De plus en plus de Viet Kieu reviennent au Vietnam après plusieurs années pour y investir (acheter des appartements, de la terre pour y construire leur maison ou bien dans le but de faire de la location).

Dans cet article, nous aborderons les bases du retour au Vietnam en tant que Viet Kieu. Nous traiterons le cas des visas, titres de séjour temporaires et permanent, nationalité vietnamienne ainsi que de la manière dont il est possible d’investir et profiter du boom de l’économie. Si vous avez quelques questions en tant que Viet Kieu au sujet du « retour au pays », retraite, emploi ainsi qu’une introduction aux opportunités d’investissement à réaliser, cet article couvrira ces différents sujets.

💡 Pour aller plus profondément sur le sujet de l’investissement immobilier au Vietnam, sachez qu’on a un dossier complet disponible ici : investir dans l’immobilier au Vietnam. Cet autre article va plus en détail sur les différentes opportunités d’investissement dans des appartements, terrains et maisons au Vietnam pour les étrangers.

🤑 Le pays présente de nombreuses opportunités pour ceux qui savent parler le vietnamien. Un Viet Kieu est chassé au Vietnam par les chasseurs de têtes car il maîtrise généralement la langue et a été formé ou possède de l’expérience à l’étranger ce qui lui offre la vision internationale. Si vous êtes à la recherche d’un emploi au Vietnam, découvrez notre dossier complet pour trouver du travail au Vietnam en tant qu’étranger ou Viet Kieu 🚀.

Qui sont les Viet Kieu ?

Le terme Viet Kieu est généralement utilisé pour désigner les personnes d’origine vietnamienne ou qui ont grandi au Vietnam mais ont déménagé à l’étranger. Viet Kieu est un mot sino-vietnamien qui signifie littéralement « Vietnamien à l’étranger ». La plupart du temps, les Vietnamiens qui vivent encore au Vietnam sont ceux qui utilisent ce terme et non les Viet Kieu eux-mêmes.

Prendre sa retraite et créer une entreprise pour investir au vietnam

La plus grande population de Viet Kieu se trouve aux États-Unis qui comptent plus de 2 millions de personnes d’origine vietnamienne. Cela a du sens puisque la plupart des Viet Kieu étaient des réfugiés politiques qui ont quitté le pays après la défaite de Saigon, pro-américain, en 1975. La majorité d’entre eux ont immigré principalement aux États-Unis, mais aussi au Cambodge, en France et en Australie.

J’interview deux amis Viet Kieu au Vietnam

(vidéo en anglais avec les sous-titres en français 🇫🇷)

Dans cette vidéo, vous découvrirez le retour d’expérience et témoignage sans langue de bois de la part de Nicolas et Tue Si : tous deux vietnamiens de l’étranger qui ont fait le choix de retourner au Vietnam :

  • Quel est le tabou actuel dont personne ne parle au sujet des Viet Kieu ?
  • Ils partagent à cœur ouvert 💔 sur les difficultés, racisme et quels sont les raisons profondes qui les ont poussé à revenir.
  • Raisons personnelles, opportunités, … chacun en tirera des leçons sur l’avenir du Vietnam.

FAQ – Viet Kieu : réponses aux principales questions ?

🇻🇳 Viet Kieu, c’est qui au juste ? Việt kiều là gì ?

Viet Kieu est le terme qui désigne les vietnamiens de l’étranger. C’est souvent le cas de générations de vietnamiens qui se sont exilés / nés à l’étranger :

  1. juste avant la guerre du Vietnam
  2. ceux qui sont parti en tant que réfugiés durant la guerre

Au fil des années et des nouvelles générations, on comptabilise un nombre de :

  • Plus de 2 Millions aux États Unis
  • 600,000 au Cambodge
  • 350,000 en France
  • 350,000 au Japon
  • 300,000 en Australie
  • 250,000 au Canada
  • 200,000 à Taïwan
  • 170,000 en Allemagne

✈️ Vietnamiens de l’étranger retournent au Vietnam

De nombreux vietnamiens de l’étranger (dont les parents ont fuit après la guerre), qui ont été adoptés par des familles à l’étranger ou bien juste qui ont passé une partie de leur vie à l’étranger sont nombreux à souhaiter revenir au Vietnam. Les raisons sont diverses :

  • personnelles : pour passer du temps dans le pays, s’imprégner de la culture et des traditions,
  • professionnelles : pour profiter de l’explosion de l’économie et des nombreuses opportunités,
  • sentimentales : pour revenir à leur racine et chercher des réponses à leur passé.

De plus en plus de personnes à la retraite (des couples dont l’un des deux conjoints est vietnamien) font le choix également de rentrer au pays afin d’y trouver une vie différente, une certaine qualité ou bien uniquement par amour de leur pays natal.

🛂 Citoyenneté vietnamienne, carte d’identité, passeport pour Viet-Kieu ?

Beaucoup de vietnamiens de l’étranger souhaitent revenir au pays : qu’il s’agisse de raisons personnelles, opportunités de carrière ou bien volonté plus profonde de revenir à la racine de leur vie, alors bénéficier de la citoyenneté vietnamienne est une étape que certains souhaitent franchir. Si vous êtes né(e) de parents vietnamiens à l’étranger, vous bénéficiez d’une exemption de visa de 5 ans dès le moment où vous êtes capable de justifier (certificat de naissance, livret de famille) que l’un de vos parents est vietnamien. L’acquisition d’un passeport ou carte d’identité vietnamienne est plus délicate et cela signifie que vous êtes né(e) au Vietnam. Selon la province, ville et papiers en votre possession, les démarches peuvent plus ou moins longue pour finalement réussir à obtenir le sésame.

🏡 Vietkieus achètent des terrains et immobilier au Vietnam ?

Les vietnamiens de l’étrangers ont quelques avantages en terme de possession éventuelle par rapport à d’autres étrangers. En effet, s’ils sont en mesure de démontrer qu’ils peuvent justifier d’une naissance sur le sol vietnamien, certains sont en mesure d’obtenir une carte d’identité vietnamienne ce qui donne le droit à l’achat de terrain dans tout le Vietnam. Compte tenu du boom immobilier et de la montée des prix des terrains, propriétés dans des grosses villes et même dans des endroits plus reculés, faire les démarches d’acheter une propriété au Vietnam peut être une excellente idée de placement pour le futur.

Quels sont les avantages en tant que Viet Kieu ?

Certificat sans visa

En tant que Viet Kieu, vous, votre épouse et vos enfants avez le droit d’entrer dans le pays sans visa et vous pouvez y rester jusqu’à 90 jours. Bien sûr, si vous envisagez de prendre votre retraite au Vietnam, vous voudrez sans doute éviter de devoir quitter le pays tous les trois mois avec ce qu’on appelle un « Visa Run » pour faire un saut de puce au Cambodge, au Laos ou en Thaïlande … Ce procédé permet simplement, grâce à un aller-retour, de réinitialiser le compteur des 90 jours de Visa. Il serait donc préférable d’obtenir un certificat sans visa qui vous permet de rester sur le territoire pour une durée de cinq ans.

En tant que Viet Kieu, vous avez l’avantage d’obtenir un certificat sans visa d’une durée maximale de cinq ans. Celui-ci peut être facilement obtenu auprès du consulat de votre pays de résidence. Si vous êtes marié à un non-Vietnamien, votre conjoint peut également demander le certificat sans visa de cinq ans, mais les conditions requises sont différentes. Si vous avez de la famille proche (marié(e) à une personne vietnamienne, parents vietnamiens …), vous pouvez bénéficier de ces avantages en fournissant différents papiers et en prouvant ce lien de parenté. Voyons ci-dessous dans quelles situations il est possible d’en bénéficier.

Quelle est la durée de validité des certificats Visa ?

Les certificats de visa peuvent avoir une validité de cinq ans ou six mois avant l’expiration de votre passeport ou titre de séjour. Bien que le visa soit valable cinq ans, vous n’êtes autorisé à rester dans le pays que pendant 180 jours et vous pouvez le prolonger de 180 jours à votre arrivée au Vietnam.

Quelles sont les exigences ?

  1. En tant que Vietnamien d’outre-mer (Viet Kieu)
    • Formulaire de demande de visa en ligne pour un certificat d’exemption de visa (vous devez remplir le formulaire ici, puis l’imprimer et le signer)
    • Deux (2) photographies 2×2 récentes (une photo est collée sur le formulaire, l’autre y est agrafée)
    • Permis de séjour ou passeport délivré à l’étranger, valable au moins six mois à compter de la date d’entrée au Vietnam
    • Une (1) copie d’au moins un des éléments suivants
      • Acte de naissance vietnamien
      • Certificat de Citoyenneté Vietnamienne
      • Passeport vietnamien expiré
      • Carte d’identité vietnamienne
      • Livre d’enregistrement famille / ménage
      • Paiement (en espèces ou par carte de crédit de la personne qui en fait la demande)
  2. En tant que conjoint ou enfant d’un Vietnamien d’outre-mer
    • Formulaire de demande de visa en ligne pour un certificat d’exemption de visa (vous devez remplir le formulaire ici, puis l’imprimer et le signer)
    • Deux (2) photographies 2×2 récentes (une photo est collée sur le formulaire, l’autre y est agrafée)
    • Permis de séjour ou passeport délivré à l’étranger, valable au moins six mois à compter de la date d’entrée au Vietnam
    • Une (1) copie d’au moins un des éléments suivants
      • Certificat de mariage
      • Certificat de naissance
      • Certificat de relation pour enfant / parent
      • Décision d’adoption
      • Paiement (en espèces ou par carte de crédit de la personne qui en fait la demande )

Temps de traitement

Le temps de traitement et même les exigences peuvent varier d’un pays à l’autre, assurez-vous donc de vérifier auprès de votre consulat local. Le délai de traitement habituel est de cinq (5) jours ouvrables, une fois toutes les exigences remplies. Vous pouvez soit récupérer votre certificat ou le retirer auprès du consulat.

Règles de propriété et d’investissement

Pour protéger les intérêts du Vietnam, le gouvernement a mis en place des garde-fous qui empêchent les étrangers de posséder des commerces et des propriétés. Bien qu’ils aient supprimé le plafond de 49% sur la propriété d’entreprises (auparavant, aucun étranger ne pouvait posséder une entreprise à hauteur de 100%) et que l’achat de biens immobiliers soit plus laxiste, les étrangers ont toujours moins d’avantages que les vietnamiens. Cependant, votre statut Viet Kieu vous permet de respecter les mêmes règles de propriété et d’investissement que les citoyens vietnamiens. Cela signifie que vous n’avez pas besoin d’un copropriétaire vietnamien et que vous pouvez être propriétaire unique.

Acheter un appartement au Vietnam pour un investissement locatif

Ainsi, avant d’acheter une propriété ou créer une entreprise en affirmant votre origine vietnamienne, vous devez d’abord posséder le certificat mentionné dans la section précédente. Cela vous donne les mêmes droits qu’un Vietnamien. Ce privilège est en fait une nouvelle règle et est entré en vigueur en 2015.

Recevez les conseils privés dédiés à l’investissement et gestion des finances

Comment commencer ?

Démarrer une entreprise n’est pas facile (au Vietnam comme dans un autre pays), mais connaître les pratiques utiles et le processus vous facilitera la tâche. Beaucoup d’étrangers font des erreurs lors de la création de leur entreprise, ce qui leur cause beaucoup de problèmes dans les mois ou années après leur création (audits comptables, demandes de justificatif sur les salaires ou dividendes versés …). La première chose à faire est de s’assurer que le projet que vous projeter d’ouvrir pourra véritablement être profitable. Il existe de nombreuses histoires d’étrangers arrivant sur le sol vietnamien qui ouvrent un restaurant, un bar ou une « guest house » et se confrontent aux problématiques administratives, faibles rentabilités et mettent la clef sous la porte quelques mois plus tard. Étudier correctement la viabilité, passer du temps sur place et rencontrer des chefs d’entreprises qui ont des entreprises similaires vous permettront d’être confronté aux réalités de la création d’entreprises au Vietnam. Ainsi, vous saurez si les défis que vous allez avoir à affronter sont réalistes et comment vous allez pouvoir surmonter les problématiques et ainsi avoir une entreprise qui génère de l’argent. Si vous souhaitez acheter une propriété, assurez-vous que celle-ci se trouve dans un quartier que vous aimez, surtout si vous souhaitez y rester plusieurs années. Si la propriété est destinée à la location, assurez-vous qu’elle se trouve dans un quartier recherché et que le prix correspond à votre budget. Beaucoup de bâtiments sont en constructions dans les villes dynamiques, donc assurez-vous de la localité où vous souhaitez investir pour vous assurer que votre appartement ne perdra pas trop de valeur au fil des ans.

Faut-il investir en tant que Viet Kieu ?

Dès que votre projet d’investissement (création d’entreprises ou achat d’un bien) sera clair, le but sera de vous entourer de professionnels sérieux en qui vous aurez confiance et qui vous épauleront si vous avez à affronter des coups durs. Les audits comptables, contrôles fiscaux ou bien retards sur les projets de construction sont monnaie courante, alors vous devriez vous entourer d’un avocat, d’un comptable ou avoir quelques relations (des personnes vietnamiennes de préférence) pour vous aider. Vous n’êtes peut-être pas au Vietnam depuis longtemps, vous aurez besoin de quelqu’un qui connaisse les ficelles du métier. Rechercher un agent immobilier, un avocat spécialisé qui a déjà traité avec des Viet Kieu sera une évidence pour maximiser le succès de votre projet. Cela vous permettra d’être protégé sur tous les fronts. Bien sûr, faites des recherches et assurez-vous de payer le bon prix car beaucoup surfent sur cette nouvelle vague d’expatriés pour vous faire payer le prix maximum. Certaines entreprises à renommée internationale profitent de leur notoriété pour facturer des tarifs parfois jusqu’à deux à trois fois supérieurs à ceux d’entreprises locales à taille humaine. Lorsque vous recherchez à vous entourer, consultez au minimum 3 à 5 corps de métier (de préférence accompagné d’un ami local) pour ne pas faire fausse route et bien comprendre le champ d’intervention du professionnel avec qui vous souhaitez collaborer.

Acheter le terrain et terres pour un investissement au vietnam et titres de propriétés

Une fois votre entreprise démarrée, vous devrez revêtir la casquette du chef d’entreprise et suivre les flux de trésorerie. Assurez-vous qu’il y a une trace écrite lorsque vous effectuez vos paiements. En effet, selon la loi, ils doivent connaître l’origine de votre argent avant que votre achat ne soit ratifié. Il serait également préférable d’effectuer des virements bancaires à partir d’un compte étranger, car les banques vietnamiennes ont généralement des taux fluctuants et pourraient ne pas être fiables. Dès que vous ouvrez un compte auprès d’une banque (Vietcombank, VP Bank, HSBC ou Citibank si vous traitez avec l’étranger), assurez-vous d’avoir un compte multidevises. Vous pourrez ainsi recevoir des Euros depuis l’Europe, les conserver sans avoir à perdre à chaque conversion du change.

Légalité, loi et difficultés

Une précision s’impose, concernant le côté légal de votre entreprise. Cela va peut-être vous choquer mais si vous rencontrez un avocat, un comptable, il vous sera demandé la manière dont vous voulez travailler. Il peut y avoir différentes manières d’interpréter certains textes de loi, en conséquence, parfois, deux mêmes personnes vont avoir des discours un peu différents.

Assurez-vous donc de la légalité de leur intervention (en croisant les informations de différents professionnels). Lors d’une transaction (achat ou vente), assurez-vous que la TVA n’est pas omise, que les taxes de douane sont bien présentes lors de l’import / export de marchandises ou tout autre acte. Ne vous laissez pas aveugler par les « bonnes affaires », les dessous de table qui peuvent vous faire économiser de l’argent, car en cas de contrôle comptable, vous pouvez vous retrouver en porte-à-faux et devrez justifier les mouvements depuis les comptes bancaires de votre entreprise et votre chiffre d’affaires. Parfois, comme ils ne connaissent pas la marche à suivre ou n’ont pas la documentation appropriée pour traiter un cas particulier, des erreurs ou oublis peuvent vous mettre dans une situation délicate. En fin de compte, cela vous coûtera plus cher et pourrait même avoir un impact sur votre situation personnelle en cas de faute lourde dans le pays.

Si vous achetez un terrain, vous devez également veiller à ce que le « Livret rose » de la propriété que vous achetez soit à jour et authentique. C’est le seul document que le gouvernement accepte comme preuve de propriété. Assurez-vous que ce document vous ait été remis en personne avant de transférer le montant total si vous versez un acompte au vendeur du terrain ou de l’appartement.

Pourquoi devriez-vous revenir au Vietnam ?

Le Vietnam est un pays en développement avec une croissance économique importante de près de 7% chaque année. Il a été identifié comme faisant partie des économies N-11, c’est-à-dire les 11 pays qui pourraient faire partie des leaders économiques de la prochaine décennie. La croissance qu’ils connaissent semble ne pas ralentir, ce qui offre donc des opportunités d’investissement ou création d’entreprises. C’est pourquoi ce pays est si populaire auprès des investisseurs (expatriés ou Viet Kieu) et vous devriez sérieusement envisager d’y investir.

Le coup de pouce à l’économie renforce également le pouvoir de dépenser de la classe moyenne, garantissant un excellent retour sur investissement. Le pays devenant de plus en plus riche, les vietnamiens accèdent à des produits de plus en plus chers et cela devrait se poursuivre dans les prochaines décennies.

Coût de la vie

Ce n’est un secret pour personne : le Vietnam est plus abordable que n’importe quel autre pays occidental et est encore plus abordable que la plupart de ses pays voisins (Thaïlande, Singapour, Hong Kong, Malaisie, …). La pension de retraite que vous recevrez depuis la France, par exemple, représentera beaucoup de pouvoir d’achat au Vietnam. Même les villes les plus chères comme Ho Chi Minh et Hanoi ne coûtent qu’environ 1000 USD par mois pour y vivre confortablement. Si vous souhaitez revenir sur la terre de vos origines, plus excentré des grosses villes, et si vous avez un peu d’épargne, vous y vivrez très confortablement et n’aurez pas à vous soucier de votre avenir en accédant à une qualité de vie plus que correcte.

Viet Kieu ont immigrés pour investir et créer une entreprise au vietnam

Le loyer, le transport et bien sûr la nourriture sont moins chers au Vietnam. Avec un budget équivalent à celui que vous pourriez avoir en France, vous pourriez manger au restaurant tous les jours, partir en week-end à la mer pour quelques dizaines d’euros et même vous rendre dans les pays voisins sans y dépenser tout votre budget.

Travailler, monter dans un projet ou juste revenir aux sources ?

De plus en plus de projets sont lancés au Vietnam et attirent des jeunes vietnamiens de l’étranger qui souhaitent revenir au pays. Les raisons sont diverses : certains souhaitent réaliser des investissements, monter un projet entrepreneurial ou bien juste trouver du travail pour en profiter pour apprendre la langue.

D’autres souhaitent se connecter bien plus profondément avec la culture et pouvoir s’imprégner des codes, coutumes et aller profond dans la découverte de leur histoire avec le pays.  Nombreux vietnamiens de l’étranger réalisent ce rêve qu’ils ont gardé dans leur coin de la tête parfois des années avant de se décider à partir.

Alors qu’est-ce que vous attendez ?

Les étrangers des pays occidentaux affluent au Vietnam pour prendre leur retraite. La Thaïlande a toujours le vent en poupe grâce aux facilités pour obtenir un titre de retraité, mais beaucoup préfèrent le Vietnam pour la qualité de vie, sa culture et sa nourriture. Comme il n’existe pas de visa de retraite au Vietnam, vous allez devoir passer quelques temps à identifier comment vous pouvez y rester longtemps (par exemple via la demande d’une exemption de visa de 5 ans comme mentionné ci-dessus si vous avez un lien de parenté avec un Vietnamien). Si vous pouvez rentrer dans cette catégorie de personnes, vous bénéficiez d’un privilège spécial que beaucoup aimeraient avoir, alors profitez-en ! Vous pourrez conserver votre passeport français ce qui vous offrira les avantages pour voyager facilement et pouvoir rentrer en France de temps en temps tout en bénéficiant (presque) des mêmes avantages que les locaux.

Outre l’aspect économique, de nombreux Viet Kieu choisissent de prendre leur retraite au Vietnam pour renouer avec leur culture. La plupart d’entre eux ont fui le pays en raison de troubles passés, mais ils considèrent toujours le Vietnam comme leur pays d’origine. Pour cette raison, revenir pour y vivre leur retraite est une manière de finir leur vie entourée de leurs proches sur la terre qui les a vus grandir. Ils peuvent parfois être plus proches de parents ou famille restés au pays et renouer plus intensément avec leur culture et histoire.

Nous espérons que cet article vous aura aidé à y voir plus clair et à clarifier votre projet d’expatriation au Vietnam afin d’y passer votre retraite ou y faire des investissements. Si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas à retrouver notre guide dédié à la retraite qui couvre les aspects relatifs à la vie au Vietnam et à nous contacter si vous avez d’autres questions que nous n’avons pas traitées.

Besoin d’approfondir un sujet ? Contactez-moi en privé