Dans le cadre d’un projet d’installation au Cambodge, on se pose inévitablement la question du coût de la vie, est-ce une option financièrement envisageable ?

On dit que le coût de la vie au Cambodge est 38% plus bas qu’en France. Ceux qui connaissent la vie au Cambodge savent que la vie là-bas n’est pas chère, tant qu’on vit simplement et sans excès. Par expérience, les expatriés qui y ont déjà posé bagages estiment que 500$ est le minimum pour y vivre correctement. Avec 1000$ mensuels, vous seriez large dans votre budget, et le minimum vital serait de 400$. Le pays des Khmers n’est donc pas trop ce qu’on appellerait un pays où la vie est chère. Voyons cela plus en détail et évaluons les charges fixes et les charges variables possibles.

D’abord, une grande partie de votre budget ira dans le loyer. Se loger au Cambodge néanmoins ne coûte pas une somme exorbitante comme dans d’autres pays, il faut compter 300 à 500$ pour un couple. Avec cette somme vous allez pouvoir trouver facilement une petite villa ou un appartement entièrement équipé. Il y a déjà tout le confort nécessaire notamment salle de bain équipé et eau chaude, tous les équipements de cuisine, tout l’électroménager y compris une télévision, un réfrigérateur, une machine à laver et très important avec le climat qu’il fait sur place, un climatiseur.

Quel budget prévoir pour habiter et vivre au Cambodge ?

À cela, rajoutez les courses liées à l’alimentation et ce n’est pas énorme, car en vivant simplement, la somme de 10$ par jour peut être amplement suffisante. Les autres charges à envisager sont l’électricité et l’eau (50 à 100$ selon la superficie de l’habitation). Pour les ménages qui ne se déplacent pas en transport en commun mais qui ont une voiture, il faut prévoir les taxes, l’assurance et les dépenses liés au carburant. Si vous vous déplacez dans le pays, prévoir 7 à 15$ pour le prix du trajet en fonction des villes et les entreprises locales.

Une place en taxi collectif vous coûtera 15$ (le covoiturage sous une autre forme), et louer un taxi pour vous seul reviendra à plus cher car vous payerez les cinq sièges. On peut aussi s’y déplacer en bateau, mais c’est plus cher et plus prisé par les touristes que les personnes qui vivent sur place. Il y a les moto-dop, typiques de la région, qui font des courses pour si peu que certains culpabilisent s’ils n’ont pas encore pris l’habitude (environ 0,50 à 1 $).

Pour avoir une idée des tarifs appliqués au marché, le kilo de légumes est d’environ 1$, la viande tourne autour de 15$ le kilo, une tasse de café coûte 0,75 $ et un plat dans un restaurant plutôt chic sera facturé autour de 15$, sachant que dans un restaurant simple on peut manger dès 5$. La nourriture est très bon marché et vous pourriez faire beaucoup d’économies, plus encore si vous vivez comme la population locale : un bon repas à 1$ au marché, simple, pas cher et très bon.

Les sorties entre amis au restaurant ne vont pas non plus vous ruiner. La bière n’est pas chère, dans les endroits les plus huppés où on considère que les prix sont élevés, une bière ne coûte pas plus de 5$.
Les prix appliqués dans les zones touristiques comme Phnom Penh, Sihanoukville ou Siem Reap peuvent s’avérer plus élevés en comparaison aux prix en dehors des grandes villes, un peu comme partout dans le monde ou le tourisme fait rage, le coût de la vie aussi.

FAQ: Coût et budget à estimer pour vivre au Cambodge – Réponses à vos questions ?

💰 Combien un Cambodgien gagne-t-il en moyenne ?

Un Cambodgien gagne en moyenne 73€ par mois. N’imaginez pas pouvoir vivre au Cambodge avec uniquement cette somme. En comptant la location de votre logement, la nourriture, l’assurance santé, les frais de visas, il vous faudra un budget bien plus important si vous comptez séjourner au Cambodge plusieurs mois. Toutefois, certains expatriés avec de l’expérience et de bonnes adresses arrivent à débourser entre 500 et 600€ par mois tout en ayant une vie sociale assez dynamique. A vous d’expérimenter par vous même de combien vous avez besoin : chaque personne est différente avec des goûts et des besoins différents donc certains dépensent 1000€ en voyageant souvent; allant souvent au restaurant français et ne comptera pas les sorties avec les amis.

🤔 Frais de location d’un appartement ou d’une maison au Cambodge ?

Pour un salaire moyen européen, le coût de la vie ne serait pas un problème, mais même si vous n’êtes pas à ce niveau, il existe de nombreuses options abordables pour louer un logement à petit budget au Cambodge. Y a-t-il un logement qui conviendrait à votre budget ? Certainement et cela quelques soit votre budget ! Le coût de la vie dans les zones touristiques attrayantes, comme Phnom Penh, serait généralement plus élevé que celui d’un endroit plus calme, comme Siem Reap. Une villa avec piscine à Siem Reap ne vous coûtera que 600€. Si vous décidez d’habiter dans un appartement partagé avec des colocataires ou bien dans un petit appartement excentré, vous pourrez débourser entre 250€ et 300€. Cela permet d’habiter dans un appartement pas trop mal placé, proche des commodités pour un budget très abordable.

🍔 Coût et budget de la nourriture pour les expatriés vivant au Cambodge ?

La nourriture est généralement la préoccupation majeure. Dois-je m’inquiéter du coût de la nourriture au Cambodge ? Pas du tout. En fait, le coût d’un repas à emporter par rapport à un repas fait maison est généralement le même. Vous pouvez payer aussi peu que 1 à 2 dollars dans les rues animées, et à partir de 5 euros dans un restaurant avec service à table. Avec ce budget, vous pourrez ne jamais vous priver au Cambodge : nourriture de rue, bière en terrasse ou dans un restaurant un peu plus formel. Comme les voyages en bus dans le pays et location de petits hôtels dans des endroits reculés ne vous coûteront pas grand chose, vous pourrez explorer le pays à la recherche de plats et goûter les spécialités dans des endroits très reculés du Cambodge. De quoi accéder à une excellente qualité de vie pour un budget très faible. En terme de variété des plats, épices et saveurs, notez toutefois que le Cambodge est souvent moins bien réputé que ses pays voisins : la Thaïlande et le Vietnam. Il est par contre possible de trouver des restaurants qui cuisinent des plats étrangers pour ne pas avoir le mal du pays.

🚌 Quels sont les coûts liés aux différents types de transport ?

Tout comme la nourriture est vraiment abordable, les déplacements le sont aussi. L’utilisation d’un bus vous coûterait entre 7 et 15 dollars par trajet pour relier deux villes majeures du pays. Les infrastructures sont par contre dignes d’un pays émergent, comptez donc passer plusieurs heures dans le bus pour relier deux villes. Heureusement, la majorité des bus long courrier sont équipés de sièges couchettes afin que vous puissiez vous relaxer et que le voyage ne soit pas trop fatiguant. Pour rejoindre les îles dans le sud du pays, l’utilisation de ferries et bateaux sont disponibles et par contre un peu plus onéreux (comme c’est une région touristique). Vous pourrez voyager dans le pays et rejoindre les capitales des pays voisins pour un budget entre 50 et 100$ aller-retour. De quoi pouvoir visiter les pays limitrophes pour des prix défiants toute concurrence.

Trouver un logement pas cher

L'immobilier à la capitale Phnom Penh au Cambodge : prix des logements à louerAu Cambodge ou ailleurs, il ne faut jamais se précipiter quand on cherche un futur logement. Les prix sont à la portée de tout le monde, mais il existe des endroits plus cotés que d’autres où le prix du m2 peut coûter plus cher. Ce sera le cas à Phnom Penh et tout particulièrement pour les biens qui bordent la rivière en fonction du budget que vous envisagez d’impartir au logement, car il est bien évident de cela dépendra de tout un chacun, selon les priorités. Si votre lieu de travail se trouve en ville, cela peut être à votre avantage de prendre un appartement ou un condominium même un peu plus cher en vous évitant de faire des surcoûts dans vos dépenses pour le transport.

Néanmoins, si vous recherchez le calme, vous allez devoir vous éloigner de la ville et choisir un endroit moins touristique, et dans ce cas le prix du m2 sera vraiment plus abordable, mais vous allez devoir réserver un budget supplémentaire pour le transport, éventuellement investir dans l’achat d’un véhicule ou d’un scooter, et ajouter le prix du carburant, de l’assurance pour pouvoir rouler, et l’entretien de votre véhicule.

A Siem Reap par exemple, le prix des biens immobiliers sont moins élevés qu’à Phnom Penh, avec 600$ vous auriez déjà la possibilité de louer une villa avec piscine, car c’est une ville plus petite et encore peu envahie par les touristes.

Le Cambodge est l’un des pays d’Asie qu’on qualifie de « bon marché ». Le coût de la vie est relativement bas mais le pouvoir d’achat de la population aussi. Les efforts pour se reconstruire portent petit à petit leurs fruits dans ce pays qui se remet d’une histoire très chargée. S’y installer c’est aussi faire partie de sa reconstruction, prendre part à son émergence économique. Concernant le coût de la vie, un sujet mérite d’être évoqué spécialement : si vous envisagez d’épouser une jeune fille Khmère, il faut penser à réserver quelques sommes en plus… Étant encore un des pays les plus pauvres du monde, le Cambodge a besoin de temps, car il a pris du retard : le Khmer rouge qui supprime toutes formes d’intelligences, la guerre du Vietnam, etc.

Retrouvez notre guide avec nos conseils pour bien réussir votre expatriation

Inflation, prix et développement du pays pour prévoir son budget

L’économie cambodgienne, cependant, semble avoir trouvé la bonne formule pour une croissance pérenne à travers le développement de l’exportation. Ces sept dernières années, le PIB du Cambodge a augmenté en moyenne de 7% par an.

Les contrats d'expatriés avec salaire attractif : expérience étranger et coût de la vie bas
Les salaires d’expatriés sont souvent élevés ce qui permet de couvrir le coût de la vie bas, l’inflation et l’augmentation des prix

Les estimations qui sont faites plus haut sont flexibles selon le style de vie de chacun. Pour mieux comprendre la vie au Cambodge, et comment vit sa population, il faut se rappeler qu’un cambodgien gagne en moyenne 73 $ par mois, si on envisage un budget mensuel de 1000 $ c’est déjà ce qu’ils gagnent en plusieurs mois de travail. Les étrangers se choquent souvent au vu d’une attitude très commune à la population locale de tenter de marchander, soutirer le moindre petit Riel. Il est vrai que sur le principe cela peut être quelque peu irritant, ils sont à l’affût du moindre petit deal pour gagner en surplus. Cela peut se comprendre dans le contexte du pays, ces gens ont tendance à penser que vous avez plus d’argent, sans totalement réaliser que vous gagnez plus certes, mais vos besoins et votre coût de vie sont tout aussi élevés. Le coût de la vie est nettement plus bas qu’en Europe ou ailleurs au Cambodge, cela attire beaucoup de personnes pour s’y installer.

Besoins et prix : Nourriture, habitudes occidentales

Les besoins ne devraient pas être les mêmes non plus, car si on cherche les mêmes produits de consommation que ceux qu’on a l’habitude d’utiliser et d’acheter, ces produits vont certainement revenir à plus cher au Cambodge car il y a le coût de l’importation, mais un occidental pourra se permettre de garder le même confort. Basé sur le même principe, certains établissements peuvent appliquer un tarif étranger versus un tarif local.

Manger une excellente nourriture pas chère dans un restaurant au Cambodge

Bien que cela soit établi en première intention pour les touristes, les expatriés n’y échappent pas. Beaucoup de personnes qui vivent du tourisme n’hésitent pas à gonfler le prix au vu d’un étranger, sans distinction que ce soit un touriste ou un expatrié qui s’est installé pour longtemps sur place. Le tourisme équitable a encore son chemin à faire au Cambodge, mais la plupart du temps les étrangers comprennent aussi le contexte du pays, et ne se sentent pas forcément arnaqués. On peut très bien vivre de sa pension de retraité occidentale, ou de son salaire de travailleur expatrié au Cambodge. Assurément, les priorités ne seront pas les même qu’en Europe, mais on peut très bien mener une vie paisible et confortable avec ses revenus. Le tout est de savoir qu’un changement de pays s’accompagne de tout un tas d’autres changements. Le mot s’adapter n’est peut-être pas plus approprié que le mot découvrir et adopter. La plupart des personnes qui sont assez téméraires pour tout quitter dans leur pays d’origine pour s’installer dans un pays de l’Asie du Sud-est où tout est différent, se sont préparées en amont en sachant qu’il faudra faire des concessions sur certaines habitudes d’achat et de style de vie, et adopter d’autres traditions, et surtout que la transition ne sera pas toujours facile tant physiquement que mentalement. Oui, physiquement parce que l’estomac a déjà ses petites habitudes, le rythme du sommeil ne sera peut-être pas le même ; et puis moralement parce que l’éloignement crée en chacun des sentiments différents, et est parfois plus dur à vivre chez certains que d’autres…
D’autres questions ? Téléchargez notre guide