La Cambodia Security Exchange est l’un des plus petits marchés boursiers du monde, avec seulement cinq sociétés et trois obligations cotées. En tant qu’investisseur, ce n’est pas le marché idéal pour investir car la bourse cambodgienne peut être très calme par moments. Il faut être très patient et comprendre la dynamique de ce type de marché boursier avant de s’y plonger. De plus, si vous décidez d’investir et de négocier en fonction de la croissance du marché, vous devez essayer de diversifier et de ne pas vous contenter de placer tous les fonds dans ce seul marché boursier pour éviter des pertes irrécupérables.

Toutes les entreprises cotées à la Bourse des valeurs appartiennent à l’État. Comme toutes les nouvelles places boursières, celle-ci a dû surmonter de nombreux obstacles. Le marché boursier n’a pas vraiment été en mesure d’attirer beaucoup d’investisseurs étrangers en raison de certaines limites commerciales qu’il connaît. Toutefois, le marché boursier cambodgien a connu récemment un grand engouement en raison du grand nombre de sociétés qui seront cotées en bourse cette année. Si vous êtes un investisseur à la recherche de nouveaux marchés à négocier, vous devriez donc essayer d’étudier ce marché comme une perspective probable.

Investir au Cambodge par le biais de la bourse ?

La bourse montre toujours la dynamique de la puissance économique d’un pays ainsi que le fonctionnement de ses entreprises cotées en bourse. Un marché boursier haussier avec une croissance stable signale la force de l’économie d’un pays et encourage d’importantes opportunités d’investissement dans ce pays de la part des investisseurs nationaux et étrangers.

Investir en bourse au Cambodge et acheter des actions

L’investissement intérieur direct (IED) et l’investissement intérieur étranger (IDE) sont deux des principales sources d’afflux de capitaux sur la bourse cambodgienne qui renforcent l’intérêt financier croissant pour les entreprises locales.

Les bourses de valeurs d’un pays ont pour objectif principal de réaliser la croissance de son économie, d’améliorer le flux de liquidités entre ses membres, de rechercher des informations appropriées et le statut de ses différentes sociétés cotées en bourse et de promouvoir les investissements des investisseurs étrangers afin de stimuler d’avantage l’économie du pays et les sociétés cotées en bourse listées sur le marché.

Bourse cambodgienne ( CSX )

La bourse cambodgienne ou CSX, comme on l’appelle partout, est à l’image de son pays. Un pays émergent en Asie du Sud-Ouest qui se renforce de jour en jour et qui est ressenti comme un marché d’investissement émergent et à fort potentiel par les investisseurs mondiaux.

La CSX est située dans la Canadia Tower qui se trouve à Phnom Penh, la capitale du Cambodge. La CSX est l’une des plus petites bourses du monde et, d’après les données recueillies à partir de 2016, elle aurait la plus petite capitalisation boursière totale pour ses sociétés cotées parmi toutes les bourses du monde. En 2018, la capitalisation boursière totale de la bourse a atteint 442,92 millions de dollars.

Acheter et vendre des actions en bourse au Cambodge

Seules cinq actions sont actuellement cotées à la CSX, mais l’avenir s’annonce prometteur pour cette bourse.

Marché boursier cambodgien : avantages / inconvénients

La majorité des propriétaires d’entreprises au Cambodge ne connaissent pas la bourse. Ils ont entendu le mot, le terme, mais ils ne savent pas ce qu’il signifie et comment il fonctionne. Ils le considèrent, tout comme certains spéculateurs qui interviennent sur le marché, comme une sorte de casino.

Avant d’investir sur la bourse cambodgienne, veillez à bien vous renseigner et idéalement demander à d’autres investisseurs leurs avis avant d’y placer de l’argent. Voyons donc les principales bonnes nouvelles et les problèmes qui s’y posent pour vous donner un aperçu transparent et les idées principales afin que vous décidiez par vous même si vous devez ou non investir sur la bourse du Cambodge.

Les avantages de la bourse khmer : bonnes nouvelles récentes

De nombreuses nouvelles annonces sont faites et les politiques gouvernementales sont élaborées dans l’espoir de relancer la bourse et l’économie. Des nouvelles intéressantes font leur apparition :

  • A partir de novembre 2018, la bourse a augmenté ses heures de travail de trois heures et demie. Cela a été fait parce que Singapour, les investisseurs étrangers chinois et coréens espéraient investir massivement dans le CSX.
  • A partir de 2019, la bourse a prévu de permettre aux banques dépositaires de négocier pour les institutions financières qui avaient investi sur le marché cambodgien.
  • La CSX avait lancé des services bancaires mobiles pour aider les traders étrangers.
  • ASA, la société mère d’un des principaux prêteurs locaux, Acleda Bank, espérait coter environ 68 millions d’actions, ce qui stimulerait énormément le marché boursier.
  • Les principales autorités de la bourse cambodgienne font des voyages d’affaires dans des pays voisins comme la Thaïlande, les Philippines, la Malaisie et Singapour pour promouvoir leur marché auprès des investisseurs institutionnels étrangers afin qu’ils puissent investir massivement et s’intéresser de plus en plus aux opportunités à venir.
  • La bourse a prolongé ses heures de travail de trois heures et demie, ce qui a permis de supprimer les contraintes de décalage horaire qui empêchaient certains investisseurs étrangers de négocier à la bourse. Il s’agit là d’un mouvement évident visant à attirer les étrangers désireux d’investir.
  • Une autre mesure a consisté à faire augmenter les limites qui avaient été fixées concernant les prix quotidien de passage d’ordre au marché de 5 à 10 %. Cela a permis de supprimer les anciens ordres à cours limité qui régissaient le nombre d’actions pouvant être achetées dans une journée.
  • Les PDG de la bourse cambodgienne ont également commencé à approcher les institutions financières du pays pour les faire coter en bourse, car le taux d’intérêt dans le pays est à deux chiffres. Les institutions financières ont également des comptes bien vérifiés, il n’y aura donc aucun problème de publicité pour elles. Ils constituent donc la meilleure option pour être enrôlés à l’heure actuelle.

Le Cambodge connaît une croissance rapide. Son PIB (le principal indice de croissance d’un pays) augmente de 7 %, ce qui est très élevé et pourrait être très prometteur pour l’avenir du pays. Alors que de nombreux pays révisent leurs projections de PIB à la baisse en fonction de leur scénario économique, le Cambodge n’est que l’un des rares pays émergent d’Asie du Sud Est à présenter régulièrement des prévisions positives. L’histoire de la croissance du Cambodge capte ainsi mois après mois de plus en plus de fascination des investisseurs étrangers.

Problèmes rencontrés avec le CSX

L’un des principaux problèmes de la bourse et des transactions boursières au Cambodge est en fait interne, et il est lié au fait de faire lister de nouvelles entreprises locales en bourse. En effet, la plupart des entreprises locales ont (eu) des relations « pas très propres », dans le passé et pour certaines cela continue de nos jours.

Investir en bourse au Cambodge

Certaines n’ont pas été aussi diligentes dans le paiement de leurs impôts, et l’une des exigences pour faire parti des entreprises cotées en bourse est de devenir publique. Ainsi, il faut présenter les livres comptables, les recettes des comptes et comptabilité aux yeux de tous. Cela signifie que les services fiscaux peuvent et doivent avoir accès à l’ensemble de la tenu comptable de toute société souhaitant être cotée en bourse. L’ensemble des transactions doivent donc être auditées et tout le monde pourra identifier une société qui n’a pas payé ses impôts, qui distribue des dessous de table à certains partenaires et cela pourrait causer des problèmes à cette société.

Un autre problème local auquel la bourse est confrontée est l’ignorance de la plupart des propriétaires d’entreprises. La plupart d’entre eux ne comprennent pas comment fonctionne la dynamique du marché boursier et n’y voient qu’un jeu où il faut parier. Certains n’apprécient pas non plus l’idée d’utiliser l’argent des autres pour développer leur entreprise et préfèrent utiliser le leur quitte à demander des crédits bancaires s’ils sont en difficulté.

Il y a également eu beaucoup de spéculation lors des premiers jours d’introduction de nouvelles entreprises sur le marché. Dès l’ouverture de la bourse: des investisseurs à court terme qui ont surfé les hausses et afflux de capitaux initiaux pour ensuite vendre en masse afin d’encaisser de belles plus-values. En d’autres termes, la société fraîchement cotée en bourse a alors connu une forte augmentation d’achat et vente d’actions le premier jour de négociation. Cela a engendré d’importantes baisses des cours quelques jours plus tard, car les investisseurs à court terme ont commencé à vendre leurs actions pour réaliser un bénéfice.

Il n’existe pas de banques dépositaires ou agréées qui peuvent négocier pour les étrangers désireux d’investir en bourse, ce qui constitue une contrainte importante pour les étrangers désireux de dépenser. Sans ces banques, il n’y a aucun moyen pour les étrangers de pouvoir acheter et vendre des actions sur le marché listé des sociétés cotées.

En outre en comparaison avec d’autres bourses dans le monde, un pourcentage plus important d’investisseurs stratégiques détient un nombre important d’actions. Aussi, ces investisseurs stratégiques achètent des actions en grandes quantités et les conservent plusieurs mois et ne souhaitent pas les vendre. Le nombre d’actions disponibles à la vente à tout moment sur le marché boursier est donc très faible. Cela contribue donc un investisseur détaillant à avoir à investir pour un prix plus élevé s’il souhaite lui aussi acquérir certaines actions. Cela contribue à faire augmenter le prix moyen, l’écart entre le cours d’achat et de vente, ce qui produit in-fine plus de profits et moins de liquidités aux intervenants.

FAQ Investir en bourse au Cambodge : la réponse à vos questions

🇰🇭 Compte broker en local ou compte boursier international ?

Quelle est la différence entre un compte de courtage local et un compte international ? Qu’est-ce qui est le mieux pour un étranger ? La différence est assez simple. Un compte de courtage local est un compte ouvert par les sociétés de courtage locales, conformément à la législation de ce pays, qui permet d’investir en bourse. Un compte international permet à ses résidents d’investir dans une action d’un autre pays. Il serait plus sûr d’utiliser un compte international, en choisissant une société conforme à ses lois et établie depuis des décennies, alors qu’un compte local est soumis à la loi du pays local, dont il est possible de modifier les lois de temps à autre.

📊 Est-il judicieux d’investir sur le marché boursier cambodgien ?

Le marché boursier cambodgien est généralement calme. Les investissements à court terme ne seraient donc pas idéaux. Les investissements à long terme vous serviront peut-être mieux, mais il n’est toujours pas sage de diriger tout votre capital vers une seule action, et de le diviser plutôt entre quelques uns.

📈 Comment investir dans les actions du CSX ?

Malheureusement, aucune banque agréée n’est en mesure de négocier pour les étrangers qui envisagent d’investir. Il est possible d’investir dans le marché boursier cambodgien par l’intermédiaire d’une société, mais nous vous recommandons de consulter les différents trackers asiatiques : les ETF ayant une partie de leurs actions dans des pays d’Asie du Sud-Est comme le Cambodge, vous pouvez donc investir dans le marché boursier cambodgien.

💥 Quoi d’autre que d’investir dans les CSX : la plus petite des bourses ?

Le CSX étant l’une des plus petites bourses du monde, y a-t-il quelque chose d’intéressant à y faire ? Le Cambodge s’est efforcé de dynamiser son marché boursier et son économie en mettant en place un certain nombre de mesures, que vous pouvez trouver ici. Si vous souhaitez investir au Cambodge, vous pouvez également évaluer la manière d’acheter des biens immobiliers ou d’ouvrir une société pour vendre des biens ou fournir un service au marché local.

Conclusion, faut-il acheter des actions cambodgiennes aujourd’hui ?

Selon les dernières améliorations apportées pour attirer d’avantage d’investisseurs, on peut les résumer par :

CSX : bourse et marché financier du Cambodge

  • La création de banques dépositaires a contribué à attirer d’avantage d’investisseurs étrangers, car cela permettra de fournir des moyens aux étrangers désireux d’investir.
  • Les investisseurs étrangers (principalement chinois, japonais, singapouriens, taïwanais, coréens …) s’intéressent clairement de plus en plus à l’économie cambodgienne et se tournent donc vers son marché boursier. Cela conduit à faire augmenter la capitalisation boursière du CSX rapidement depuis ces dernières années. Les données et nouveautés récentes montrent des signes très prometteurs pour l’avenir de ce marché boursier.
  • Les marchés des fonds communs de placement et des ETFs s’enflamment également. L’IDE (investissement par une société de l’étranger) et le FII (investissement de particuliers étrangers)  augmentent également leur valeur. Les investisseurs japonais et chinois étant les deux nationalités les plus actives.
  • Les investissements étrangers sont passés d’environ 7,5 % en 2017 à environ 20 % en 2019. C’est une croissance phénoménale, même pour un pays émergent.

Avec toutes ces améliorations qui ont été apportées l’année dernière, il y a une certaine excitation sur le marché pour la croissance de la bourse cambodgienne. Il a même commencé à réfléchir à la capitalisation boursière, qui a enregistré une hausse de 58,7 % à la fin de 2019. Le marché est donc à surveiller de près.

Il semble que toutes les initiatives prises par le gouvernement cambodgien et les responsables financiers vont dans la bonne direction. La bourse cambodgienne commence vraiment à se développer et les investisseurs étrangers y voient une grande opportunité d’investissement.